Tech

Galaxy S23 : de nouveau un Snapdragon au lieu de l’Exynos en Europe?

Samsung a toujours eu comme habitude de décliner son smartphone phare en deux versions : une avec un SoC de Qualcomm et l’autre avec une puce maison Exynos. Toutefois, la donne pourrait changer pour l’année prochaine avec le Galaxy S23. Suite à la signature d’une prolongation de contrat entre le numéro un de la téléphonie mobile et Qualcomm, le fournisseur de puces a annoncé une place beaucoup plus importante au sein des futurs smartphones premiums de Samsung. L’on peut prévoir alors qu’il n’y aura probablement pas de version Exynos pour l’année prochaine.

Le Samsung Galaxy S23 exclusivement sous Snapdragon ?

Depuis des années, Samsung propose un Galaxy S équipé d’un Snapdragon sur les marchés nord-américain et asiatique tandis que le reste du monde a droit à une version avec un Exynos. Si l’utilisation d’une puce maison peut s’expliquer par des raisons économiques de la part du géant sud-coréen, les utilisateurs, surtout européens, n’en trouvent pas trop de véritables avantages. En effet, le SoC de Samsung se montre souvent nettement moins performant que celui de Qualcomm, malgré l’insistance de la marque à affirmer des performances similaires. Il y a alors de quoi provoquer une frustration au niveau des utilisateurs.

Toutefois, les choses risquent de changer pour l’année prochaine. Samsung et Qualcomm viennent de signer la prolongation de leur coopération jusqu’en 2030 et le fournisseur de puces a d’ailleurs mentionné qu’il occupera une part plus importante dans les appareils Samsung. Ceci ne se limitera pas aux seuls smartphones mais également aux ordinateurs, tablettes ainsi qu’aux casques de réalité virtuelle. Qualcomm a affirmé qu’en ce moment les versions sous Snapdragon 8 Gen 1 représentent 75% des Galaxy S22. En d’autres termes, l’on peut penser que seuls les clients européens ont encore droit à un modèle sous Exynos 2200

Cette part va encore augmenter dans les années à venir suite à ce nouveau partenariat. Ainsi, les utilisateurs européens auraient enfin à nouveau droit à un Galaxy S23 avec une puce signée Qualcomm, probablement le Snapdragon 8 Gen 2. à titre de rappel, la dernière fois que cela a été le cas remonte en 2014 lors de la sortie du Galaxy S5. 

Qualcomm Snapdragon 8 Gen 2

L’Exynos ne disparaîtra pas encore

Suite à l’éventualité d’un Galaxy S23 intégralement sous Snapdragon, les rumeurs circulent que les puces Exynos vont se retirer du marché. Néanmoins, Samsung a tenu a confirmé que son SoC maison ne va pas du tout disparaître et dispose encore d’un avenir meilleur. Aujourd’hui, les puces Exynos équipent encore 60% des smartphones Samsung en circulation malgré la future augmentation de la part de Qualcomm, les puces de Samsung disposeront encore d’une part non négligeable. 

Si force est de constater que les Exynos ne rivalisent pas avec les Snapdragon sur le haut de gamme, les versions d’entrée et de milieu de gamme restent parfaitement accessibles à la puce de Samsung. L’Exynos 1280 des Galaxy A53 et A33  en est une parfaite illustration. D’ailleurs, sur ces segments, le plus important reste de proposer un bon rapport qualité-prix plutôt que de la performance pure. L’on peut ainsi prédire une plus grande orientation des puces Exynos sur les prochains Galaxy A.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News

To Top