Nouveautés

Les ventes de PC s’effondrent mais pas pour tout le monde

nettoyer mac

Après deux années fortement prospères, le marché des ordinateurs personnels commence à s’essouffler. Le cabinet IDC (International Data Corporation) vient en effet de publier les résultats des ventes de PC pour le compte du troisième trimestre 2022. Ceux-ci ont nettement chuté par rapport à la même période en 2021, mais l’effondrement ne concerne pas toutes les marques. Apple a en effet réussi à augmenter ses parts de marché pendant que ses principaux concurrents ont tous reculé. Malgré tout cela, le constat global peut encore rester positif.

Une baisse considérable au troisième trimestre

Pendant la pandémie, les ventes de PC ont connu des chiffres records. En effet, le confinement a poussé la majorité des travailleurs à pratiquer le télétravail, ce qui a conduit à un achat en masse de nouveaux équipements informatiques. Au troisième trimestre 2021, l’on a ainsi pu recensé quelque 87,3 millions d’unités écoulées.

Toutefois, le déconfinement déjà bien effectif en 2022 a constitué un frein à cette période de prospérité. Par conséquent, le nombre d’appareils vendus est descendu à 74,3 millions. Ceci constitue alors une baisse de 15% en glissement annuel. 

Ventes de PC Q3 2022

Apple continue de progresser

Bien que le marché dans son ensemble ait connu une forte baisse, le constructeur américain Apple continue pourtant de progresser. La part de marché de la firme de Cupertino est en effet passé de 8,2% à 13,5% en l’espace d’un an. Elle a donc connu une hausse de 40,2%, représentant une augmentation du nombre de ventes de près de 3 millions d’unités. Ceci peut s’expliquer par le succès des nouvelles puces Apple Silicon, dont notamment l’Apple M2 lancée au début de l’été.

à titre de comparaison, tous les autres constructeurs dans le top 5 mondial ont connu une régression nette. Lenovo, le leader du marché, a reculé de 16,1% tandis que HP a connu une baisse de 27,8%. Dell et Asus ont vu leurs parts de marchés respectifs baisser de 21,7 % et 7,8%. 

Ventes de PC Q3 2022

Des résultats pas (encore) totalement catastrophiques

Malgré ces baisses considérables presque pour tous les constructeurs, l’on ne peut pas encore affirmer qu’il s’agit d’un effondrement total. La pénurie de puces qui sévit depuis maintenant près de deux ans a conduit les différentes marques à augmenter leurs prix. Le prix de vente moyen a en effet atteint son plus haut niveau depuis 2004 au premier trimestre 2022. Ainsi, ils ont certes vendu moins de PC, mais à un prix plus élevé qu’avant. Ceci peut alors conduire à une augmentation des bénéfices perçus par les constructeurs. Par ailleurs, les chiffres publiés ici restent encore au-dessus de ceux d’avant la pandémie. 

Il faut néanmoins s’apprêter à passer par des périodes plus difficiles dans les prochains mois. De nombreuses raisons comme l’inflation à l’échelle mondiale, la guerre en Ukraine ou encore la crise énergétique risquent de réduire fortement le volume de ventes sur tous les marchés.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News

To Top