Web 2.0 Suicide Machine : se désinscrire de Facebook, Twitter, MySpace ou LinkedIn en un clic

Par 5 jan, 2010

L’idée peut paraitre morbide, ou juste amusante : suicider son avatar numérique en ligne des principaux réseaux sociaux existants. Force est de reconnaitre que, bien qu’intéressants au premier abord, les réseaux sociaux sur Internet peuvent rapidement se retourner contre nous pour peu qu’on n’ait pas été assez vigilant(e).

(5) Commentaires Catégories : article, humour