« Article précédent : Article suivant : »

SimCity le jeu devient un code libre !

Par 17 jan, 2008

SimCity fut développé sur une idée de Will Wright, sorti initialement en 1989 sur de multiples plates-formes (dont les célèbres Amiga, Atari, Amstrad, Commodore, mais également sur PC et Mac) et qui fut l’un des premiers jeux vidéo de gestion.

Que les plus nostalgiques d’entre vous se réjouissent, car on a appris récemment sur le blog de Bil Simser que SimCity est désormais un jeu OpenSource. Il s’est en effet occupé, avec l’un de ses collègues, Don Hopkins, de ré-écrire et d’améliorer certaines parties du code source original, écrit en C++, afin de le mettre au goût du jour (et oui, le code date d’avant 1989), puis de le proposer à la communauté. Bil Simser affirme toutefois que le cœur du jeu, le simulateur, n’a pas été retouché et conserve donc ses capacités originelles. Ces quelques retouches sont donc essentiellement des adaptations que l’on pourrait qualifier de cosmétiques, afin notamment de rendre le jeu pleinement compatible avec le système GNU/Linux. La finalité de cet exercice est de proposer le jeu avec le projet OLPC. Autre modification notable, la suppression de l’événement crash aérien dans le mode de jeu catastrophe (mode de jeu ou le joueur débute avec une ville où il devra faire face à tout un tas de catastrophes et éviter que les administrés ne fuient la ville), héritage du 11 septembre.

Autre changement de taille, le nom ! En effet, le nom SimCity est une marque déposée par EA Games (qui édite régulièrement des nouvelles versions de SimCity), Bil Simser et Don Hopkins ont donc été dans l’obligation de renommer le jeu et de faire disparaître toute mention du mot SimCity de la version diffusée. La version OpenSource s’appellera donc désormais Micropolis.

Le code source du jeu est mis à disposition sous licence GNU/GPL sur le blog de Bil Simser, et est donc re-distribuable facilement. On peut donc supposer qu’un groupe de passionnés se mettra rapidement à l’œuvre sur ce code source afin de l’améliorer, et d’apporter peu à peu ce que ses fans estimaient lui manquer.

Via : LinuxFr.org

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez sûrement aussi...

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Catégories : games, logiciel, news
Aucun commentaire

Pas encore de commentaire.


Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.