« Article précédent : Article suivant : »

Le Martin Jetpack : un jetpack, en vrai, pour le prix d’une voiture

Par 11 mar, 2010

grey Le Martin Jetpack : un jetpack, en vrai, pour le prix dune voiture

Le jetpack, ou réacteur dorsal, c’est un vieux fantasme de geek, de fan de science-fiction et/ou de hardcore gamer… ou un vieux rêve de militaires car un tel moyen de déplacement pourrait leur donner un avantage stratégique certain. Mais jusqu’aujourd’hui, le jetpack le plus perfectionné, le Bell Rocket Belt, ne permettait de voler que pendant une courte durée, environ 30 secondes… en tout cas, avant l’arrivée du Martin Jetpack !

grey Le Martin Jetpack : un jetpack, en vrai, pour le prix dune voiture

En effet, tout ça, c’était avant que Glenn Martin, en 1981, ne s’intéresse de près à la question et fonde, en 1998, sa propre société Martin Aircraft dont l’unique but est de créer un jetpack disposant d’une meilleure autonomie et à destination… du grand public !

Et il a réussi ! Le Martin Jetpack permet de voler pendant 30 minutes et de couvrir 50 kilomètres à 100 kms/heure ! Le carburant du jetpack est du carburant ordinaire, le même que l’on met dans une voiture. Pas étonnant quand on sait que le moteur du jetpack est un V4 2 temps à injection directe développant 210 chevaux à 6150 tr/min… Ce moteur semble, en tout cas, être une véritable orfèvre :

Glenn Martin : Notre moteur a plusieurs atouts, un rapport puissance/poids élevé (210 ch pour 60 kg, NDLR), une grande fiabilité, un régime bas, peu de vibration, une courbe de couple plate (au-dessus de 175 Nm dès 3 200 tr/min, NDLR) et un entretien réduit par rapport aux autres motorisations d’ULM

Au niveau des spécifications techniques, on apprend notamment que l’engin mesure 1,50m en hauteur et profondeur, sur 1, 67m de large. Il pèse nu 113 kg et 242 kg avec tout l’équipement de sécurité (parachutes, train d’atterrissage, etc.). La capacité de son réservoir est de 19 litres, qu’il consomme entièrement en 30 minutes de vol. Le Martin jetpack est un assemblage de fibre de carbone et de kevlar.

Avant d’effectuer vous aussi ce petit tour dans les airs, sachez que piloter le Martin Jetpack nécessitera au préalable de passer votre license de pilote… et de vous affranchir du prix d’achat qui est (environ) « celui d’une voiture haut de gamme ». Il est possible que le prix baisse au fur à mesure des commandes mais comptez bien 50.000€ minimum dont 10% sont à payer à la commande… qui devrait être réalisée une année après.

Donc même si le jetpack semble encore un doux rêve pour tout passionné d’aéronautique/jeux vidéo/high tech/guerre/S-F qui se respecte, vous savez maintenant qu’il existe aujourd’hui une vraie offre pour les particuliers ! Et puis qui sait, en commençant à économiser dès aujourd’hui, ce pourrait devenir plus sympa d’aller se balader en ville ou d’aller chercher le pain… dans quelques années ! icon wink Le Martin Jetpack : un jetpack, en vrai, pour le prix dune voiture

Site officiel

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Mots-clefs :, Catégories : article, high-tech, matériel
2 commentaires

un petit coté Boba Fett dans cette invention !

Ouguiliang (le 23 avril 2010)  - #1

Je suis particulièrement impressionné par les performances du jetpack de l’entreprise de Martin Glen. Quel fabuleux outil pour se déplacer. Je pense que cela m’intéresse beaucoup. Merci Narcisse Buillard.

Buillard narcisse (le 14 janvier 2014)  - #2

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.