« Article précédent : Article suivant : »

La faute d’orthographe qui vaut de l’or

Par 29 oct, 2007

Sean Anderson et Larry Page étaient deux étudiants à l’université de Stanford. Larry avait créé un petit moteur de recherche qu’il avait appelé à l’époque Backrub. Voulant changer le nom pour en trouver un peu plus accrocheur il fit appel à Sean. En effet ses recherches de noms sont restées infructueuses souvent à cause d’un nom de domaine déjà occupé.

Après plusieurs jours de réflexion, Sean proposa à Larry le nom Googolplex, pour désigner une société qui fait de l’indexation et qui permet d’organiser de grandes quantités de données (1 googol = 10100).
Et Larry lui répondit sa forme abrégé : Googol.

Sean était assis en face de son ordinateur, donc il effectua une recherche dans la base de données des noms de domaines pour voir si ce nom était disponible à l’enregistrement et à l’utilisation. N’étant pas très bon en orthographe, il fit une erreur en cherchant le nom « google.com », lequel était disponible.

grey La faute dorthographe qui vaut de lor

Aujourd’hui cette erreur vaut plus de 210 milliards de dollars. A méditer…

Et aujourd’hui qu’est devenu Sean ?
- Il travaille chez Microsoft.

Via

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Mots-clefs :, Catégories : article, high-tech
1 commentaire

Pourquoi ces vieux camarades dans la perpetie de GOOGL ne sont plus ensemble?

Kim (le 22 novembre 2007)  - #1

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.