Nouveautés

Théobald de Bentzmann (Chefing) : l’évènementiel doit tendre vers la consommation responsable

chefing

Face à un monde de plus en plus conscient des enjeux écologiques qui se jouent sous ses yeux, la consommation responsable et le respect de l’environnement sont devenus des problématiques majeures du monde de demain. Si depuis la sortie du confinement, des politiques sont menées en faveur de la transition écologique, la réussite des objectifs dépendra de l’ensemble des acteurs qui, à leur échelle, s’engageront ou non en faveur de l’écologie. Dans le secteur de l’évènementiel, Théobald de Bentzmann, le fondateur de Chefing, avait mis en place, dès 2019, un événementiel plus « vert » et responsable. Une idée innovante, qu’il entend continuer de pousser dans les mois et les années à venir…

Revoir les bases de l’événementiel et proposer de nouvelles alternatives

La crise sanitaire et le confinement auront été des épreuves difficiles à passer pour de nombreux secteurs. L’évènementiel, après plus de six mois d’arrêt, commence tout doucement à repartir en préparant des événements pour la mi-septembre. Cependant, selon Théobald de Bentzmann, il faut profiter de cet « arrêt » pour proposer un nouveau modèle et pérenniser les changements qui vont dans le bon sens.

Bien que les termes « événementiel » et « développement durable » ne semblent pas pouvoir cohabiter, en ce sens où l’évènementiel est une manifestation éphémère sur le court terme, à l’inverse du développement durable, qui lui, voit sur le long terme, plusieurs acteurs du secteur ont déjà commencé à trouver des solutions. Théobald de Bentzmann, notamment, avec la création de Chefing en 2019, avait déjà commencé à proposer un modèle d’évènementiel durable, beaucoup plus axé sur le respect de l’environnement et la mise en place d’événements responsables.

Chefing : une rampe de lancement vers un événementiel raisonné

Théobald de Bentzmann, en lançant Chefing en 2019, ne s’attendait pas à ce que l’Histoire lui donne raison. Tout du moins, pas aussi rapidement. En effet, avec Chefing, le jeune entrepreneur français souhaitait promouvoir une nouvelle forme d’événements, orientés sur des objectifs du « zéro plastique » et du circuit-court. Avec la crise sanitaire et le coronavirus, les mentalités ont évolué en faveur de l’écologie et du respect de la nature. Des valeurs que Théobald de Bentzmann portait déjà depuis longtemps avec son entreprise Chefing…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

To Top