« Article précédent : Article suivant : »

Le point sur le déblocage de l’iPhone

Par 3 sept, 2007

grey Le point sur le déblocage de liPhonePropriétaire d’un iPhone depuis quelques semaines, il va sans dire que depuis je m’intéresse tout particulièrement aux opérations d’activation (méthode permettant d’avoir accès au SpringBoard de l’iPhone, et de là, utiliser le Wi-Fi, puis les applications (hors téléphonie), et tout récemment au désimlockage (l’iPhone americain ne fonctionnant qu’avec une SIM card AT&T : le désimlockage permet donc de l’utiliser pour téléphoner avec n’importe quelle SIM d’autres opérateurs).

Pour rappel, un iPhone tout beau tout neuf sortant de sa boite est complètement verrouillé : il faut le brancher a son ordinateur, lancer iTunes, et l’activer auprès de l’operateur AT&T.

Concernant l’activation

Dès les premiers jours , après la sortie de l’iPhone aux Etats Unis le 29 juin, DVD Jon (le jeune nordique qui avait cracké les protections des DVDs, et le système de protection d’Apple pour les morceaux avec DRM achetés sur iTunes Music Store) sort une méthode, pour PCs sous Windows. Lire l’annonce sur son blog.

Une méthode pour Mac Activation Tool, accessible depuis un site qui a ouvert aussi dès les premiers jours, Hacktheiphone, est également disponible.
Des applications ont suivi comme iPhoneInterface (permettant des operations basiques sur le iPhone, dont le transfert de fichiers via l’USB) , jailbreak (permettant de faire sauter le blocage iTunes), iFuntastic (file browsing, installation d’applications, chargement de ROM NES…).

Nota : Depuis, il y a eu des évolutions… beaucoup des fonctionnalités de ces applications ont été regroupées dans une seule application (pour Mac) « all in one », iNdependence

Avec cette méthode de désactivation, on est déjà capable :

  • d’accéder a l’interface de l’iPhone (le SpringBoard)
  • de paramétrer le Wi-Fi et se connecter au réseau
  • de lancer la plupart des applications, hors téléphonie : iPod [audio/video], Weather, Stocks, Notes, Safari, Mail… sauf YouTube qui passe par EDGE (et non en WiFi).

Mais ces méthodes nécessitent toujours d’avoir dans le iPhone, la carte SIM AT&T originale.

Ont suivi :

  • le iPhone bin kit : un package regroupant beaucoup d’utilitaires UNIX (portés pour le système Mac OS X mobile du iPhone…un systeme *nix, puisque même souche « Mach » que Mac OS X, pour processeur ARM…). Dans la foulée, des softs comme Apache Server, SQLLite, Python, Ruby.

Les auteurs du ToolChain se font appeler la iPhone Dev Team et opèrent sur hackint0sh… Ce sont les mêmes qui avaient déjà hacké Apple TV (permettant d’installer OS X dessus par exemple).
Leurs travaux sont obscurs en général, jusqu’au moment où un produit est fini et mis à disposition. Ce sont eux qui ont hacké le filesystem du iPhone : ils ont fait un reverse engineering du soft qui contrôle les communications radio, développé les outils et fait les portages (Apache, Python, Ruby…), puis extrait la clef (radio memory) qui permettra de faire un vrai unlock et de désolidariser l’iPhone de AT&T.

  • Une méthode pour installer un demon SSH sur l’iPhone (facilitant donc le transfert de fichiers depuis un ordinateur via Wi-Fi, ainsi que l’installation d’applications natives).
  • Nota : Utiliser iNdependence sur Mac désormais pour installer le serveur SSH…

  • Des applications natives : Terminal, Video Conferencing, Voice Recorder, Installer, emulateur NES, jeu DOOM (d’autres à suivre), apolloIM (chat sur MSN, Yahoo, Jabber, GTalk… un iChat natif iPhone donc).
  • Une méthode pour rendre l’application YouTube opérationnelle via le WiFi.

Etape essentielle avant désimlockage

Comme je l’ai dit précédemment, il faut laisser la carte AT&T dans le iPhone pour qu’il puisse fonctionner.

Pour faire sauter cette contrainte, est apparue une désactivation par patch (Lockdown Patch), permettant de désactiver (et non pas désimlocker) l’iPhone definitivement en repassant son état à FactoryActivated.

Cette manip’ ajoute le menu « Carrier » dans les Settings de l’iPhone, ce qui permet de voir tous les réseaux aux alentours. Remplacer la carte AT&T par sa SIM card est désormais possible, sans enrayer le fonctionnement de l’iPhone (hors téléphonie toujours).

Désimlockage

Bien que le iPhone est à mon sens un iPod (amélioré) avec option téléphone, plutôt qu’un téléphone avec options multimédia, il est quand même intéressant (vu le prix de la machine) d’avoir le téléphone en état de marche, en plus des autres applications.

Quelques solutions (certaines encore à prouver, comme la solution logicielle commerciale) sont disponibles pour désimlocker l’iPhone, et donc faire marcher la téléphonie avec toute carte SIM (et donc, hors des Etats-Unis).

  1. SuperSIM
    Désimlockage complet du iPhone en clonant sa propre carte SIM et la carte SIM AT&T du iPhone vers une SIM vierge. Ne fonctionne que sur les SIM V1 (en France, on est en 3G depuis 2003 déjà). iPhone complètement opérationnel. N’annule pas la garantie.
    Date d’apparition: 06/08/07
  2. TurboSIM
    Désimlockage complet du iPhone au moyen d’une carte additionnelle appelée TurboSIM, à glisser dans l’iPhone avec sa propre carte SIM. Marche avec n’importe quelle carte SIM et n’importe quel opérateur. iPhone complètement operationnel. N’annule pas la garantie.
    Date d’apparition : 14/08/07
  3. La méthode hardware
    Désimlockage complet du iPhone apres ouverture et soudures de certains composants. Marche avec n’importe quelle carte SIM et n’importe quel opérateur. iPhone complètement opérationnel. Annule la garantie.
    Date d’apparition : 21/08/07
  4. Solution logicielle (et commerciale)
    Désimlockage complet du iPhone par un logiciel. Marche avec n’importe quelle carte SIM et n’importe quel opérateur. iPhone complètement opérationnel. N’annule pas la garantie. Le logiciel n’est pas encore disponible.
  5. Alternative logicielle open source et gratuite peut-être à venir… aucune visibilité sur les travaux du groupe hackint0sh.

Conclusion

D’énormes avancées ont été faites par les hackers durant les 2 premiers mois (et donc avant la sortie de l’iPhone hors Etats-Unis)… et ça continue. Déjà le ToolChain et la possibilité d’installer des applications natives (qu’on peut développer en (Objective-)C sur un PC ou un Mac) ouvre de nombreuses portes.

Concernant les applications Web 2 optimisées pour l’iPhone, cela fera l’objet d’un prochain article.

Vidéos

Démos iPhone : par simple recherche sur DailyMotion et YouTube, on en trouve des dizaines. Une ici

Démo iPhone fonctionnel avec SIM T-Mobile par l’auteur (Georges) du Hack hardware

Georges sur CNN

La « team » France sur iTele (et le sujet complet)

Sources :
hacktheiphone.com
hackint0sh.org
Gizmodo forum.frenchiphone.com & wiki.frenchiphone.com

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Catégories : apple, article
2 commentaires

Merci à toi Laurent pour cette synthèse et ce condensé d’informations :D !!!

N’hésites pas à nous tenir au courant des avancées sur le sujet ;)

Mohammed-Lotfi (le 3 septembre 2007)  - #1

oui oui…notez aussi que c’est du vécu

Laurent (le 3 septembre 2007)  - #2

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.