« Article précédent : Article suivant : »

Apple, l’iPhone 4, l’iOS 4 : les premiers signes du déclin

Par 16 juil, 2010

Il semblerait que la firme à la pomme ait quelques soucis pour satisfaire ses fanboys depuis la sortie de l’iPhone 4. Vous connaissez peut-être les problèmes de réception que connait l’iPhone 4 depuis sa sortie (voir la vidéo vers 6:50) si vous tenez l’appareil dans votre paume, plutôt qu’avec le bout des doigts ? Ce défaut a jusque maintenant été « modéré » par Apple, si soucieuse de conserver une image de produits à la qualité irréprochable. Steve Jobs s’est même prononcé à ce sujet en conseillant d’acheter une housse ou en expliquant comment tenir l’iPhone dans la main… Suite aux nombreuses critiques, à la chute de son indice en bourse, la dégradation de son image, une conférence de presse exceptionnelle est prévue ce soir, et on verra comment Apple va justifier sa réputation…

grey Apple, liPhone 4, liOS 4 : les premiers signes du déclinQui fait encore confiance à Apple ?

Aujourd’hui, j’ai lu que certains internautes possesseurs d’iPhone 4 et l’ayant renvoyé en SAV, auraient reçu en retour un iPhone légèrement différent dont les problèmes de réception étaient corrigés ! Ce qui signifie qu’Apple, malgré ses démentis, essaie de remplacer son parc d’iPhones 4 en toute discrétion… Mais en considérant ce fait et également, pour conserver la valeur de son action dégringolante en bourse, les censures qu’ont connues les journalistes qui ont déconseillé l’achat de l’iPhone 4 à cause de ses problèmes de réception (entre autres défauts probablement), comment faire encore confiance à Apple ?

Le plus risible, c’est qu’aujourd’hui, Apple sort une mise à jour de son iOS 4.0.1 censé corriger ce défaut qualifié de logiciel qui vous fait perdre du réseau si vous tenez l’iPhone à pleine main. Rien, aucun aveu sur une éventuelle faille matérielle !

Vous serez content de savoir que la mise à jour contenant uniquement l’ »amélioration de la formule utilisée pour déterminer le nombre de barres d’intensité du signal à afficher » (quelle jolie phrase pour expliquer la création d’une formule bidon…) nécessite de retélécharger le firmware en entier évidemment, ce qui représente quand même 579 mo ! Jailbreakers, attention à cette mise à jour en passant…

grey Apple, liPhone 4, liOS 4 : les premiers signes du déclin

Je serais curieux de savoir si cette mise à jour corrige effectivement le problème en essayant de tenir une conversation en tenant l’iPhone à pleine main ! Qui sait, le problème de réception est peut-être d’origine logicielle et matérielle ? Edit : bon, apparemment, comme je m’y attendais, la mise à jour de l’iOS 4.0.1 ne corrige pas du tout le problème mais n’a comme effet que de rendre plus précis la détection du signal.

En tout cas, désireux de changer mon iPhone 3GS, je voulais faire partie des early-adopters de l’iPhone 4, pour rester à la pointe, en avance sur la mode, fidèle à mes habitudes de geek, pour frimer, etc. mais en fait, je dois avouer que les problèmes de réception de l’iPhone, le prix prohibitif de l’appareil (600€ en renouvellement…) et ses problèmes de disponibilité comparés à ce que propose la concurrence (Google Nexus One et autres Samsung Galaxy S) m’ont fait douté un moment. En plus, on n’arrive pas encore à jailbreaker l’iPhone 4…

Sous le capot, la qualité logicielle devient discutable…

Je vais peut-être lancer de l’huile sur le feu alors que ce n’est pas nécessaire, mais dernièrement, je me suis intéressé au développement d’applications sur iPhone. Curieux, je me suis dit qu’il devait être extrêmement aisé et intuitif de réaliser des applis sur iPhone vu la quantité d’applis disponibles… Détrompez-vous ! Quelle misère… Le langage de programmation de l’iPhone, Objective-C, nécessite des connaissances pointues en gestion de la mémoire et une gymnastique cérébrale pour s’adapter à cette syntaxe bizarre, non homogène, résultat de l’héritage d’un langage vieux de 30 ans et qui a évolué sans remettre en cause ses fondations… Quand on a fait du Java (le langage de développement des applis sur Android…), on a réellement l’impression de régresser !

Enfin, c’était une petite parenthèse pour vous avouer que j’ai un peu moins d’admiration pour Apple depuis que j’ai découvert ce qu’il y avait « sous le capot » mais surtout depuis la sortie de l’iOS 4. Vous avez testé l’iOS 4 sur un iPhone 3G ? C’est juste l’horreur, tout le téléphone devient lent. Je comprends mieux pourquoi le multi-tâches n’est pas supporté sur les iPhone 3G ! C’était tellement insupportable que j’ai du downgrader mon iPhone 3G en bon vieux firmware 3.1.2…

Enfin, bref, parce que j’ai l’impression que depuis l’iPhone 4, Apple est en train de se donner une image de produits pas bien finis, lents, trop chers et – ça n’a rien à voir, mais ça n’arrange rien – fermés logiciellement parlant, j’ai un peu l’impression que la firme de Steve Jobs est sur une pente glissante…

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez sûrement aussi...

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Mots-clefs :, , Catégories : apple, article, iphone
Trackbacks & Pingbacks
17 commentaires

Sans connaitre les langages de programmation, et donc sans pouvoir en juger, je constate que tu n’es pas le premier a faire ce constat d’un moteur logiciel qui commence sérieusement á vieillir. De la à en conclure qu’apple est sur la voie du déclin il y a un pas un peu vaste a franchir. Ceci dit, la sortie anticipée d’un téléphone non aboutit est certainement un coup dur pour la firme mais surtout pour nous utilisateurs qui avons fait une confiance aveugle a la pomme en oubliant qu’il n’est qu’un constructeur comme les autres. Quand on sait la place occupée par l’iPhone dans le CA ils n’auront pas 36 chances de se rattrapper. Je constate en tout cas que la politique hardware qui consiste a avoir un matériel toujours a la limite en terme de perf compensé par une optimisation logicielle est peut être au bout compte tenu des progrès réalisés par la concurrence. C’est dommageable pour nous qui avons souvent claqué pas mal de fric dans des applis dont on finira par acheter les doubles sur android ou wm7. Apple sait qu’elle nous tient par le porte feuille. Bon article en tout cas qui pose bien les problèmes, problèmes qu’on croyait réservés à la concurrence. Finalement Apple est bien un constructeur comme les autres n’en déplaise aux fan boys

Greg34 (le 16 juillet 2010)  - #1

@Greg34: Tout à fait, c’est la conclusion logique de cet article : Apple n’est finalement QU’un constructeur comme un autre. Sauf que leurs produits deviennent finalement trop chers au vu de la qualité fournie.

Soso (le 16 juillet 2010)  - #2

Enfin un blog qui ose dire du mal d’Apple !!
Apple est une honte dans son domaine.

Youpi (le 17 juillet 2010)  - #3

Ah mais tant qu’il y aura des fanboys endurci apple n’a aucun soucis a se faire!
Il suffit de voir les 3/4 des blogs tous ont annoncé une pré-commande ou un achat iphone 4 ^^

j’suis bien content moi d’être un android :p (mais qui va changer…)

DarkScuderia (le 17 juillet 2010)  - #4

Bonjour,
Alors oui Apple est un constructeur comme un autre, seulement lui il à des couilles de faires des produits bien conçus. Enfin c’était le cas jusqu’à cet iPhone. Absolument laid, Un design qui n’a absolument rien à voir avec du Apple (pureté, simplicité), cette barre qui fait le tour, avec une immonde jointure. Apple aurait mieux fait de faire un design iPad-like, plus homogène avec sa gamme et ses critères habituelles.
Alors certes, il faut évoluer parfois, mais la on sombre dans le commun au possible, n’importe quel fabricant aurait pus faire ça. Donc oui, Apple devient un fabricant comme les autres, ce qui est dommage.

Ensuite concernant le logiciel, et le langage de programmation. Pour être développeur, Java c’est super cool, mais c’est pas performant. Le C/C++ et objective C, c’est moche, illisible, mais bien codé ça tourne super bien.
Comparons ce qui est comparable, Java est prévu sur une machine virtuelle intermédiaire qui permet une portabilité parfaite du code sur n’importe quel machine possédant une JVM.

Si tu veux faire du code rapide et optimisé, tu fais pas du java. Le truc, c’est que les machines (PC) actuelles sont tellement performantes qu’on voit pas la différence sur la majorité des logiciels. Pour un smartphone, la puissance est un peu plus limité.

Il reste le C # qui à cet particularité d’être très agréable à coder, et très performant, et qui tourne sur les plateformes .NET (ie Windows). Quand on voit par dessus le marché l’incroyable technologie Surface de microsoft qui est bien loin devant la technologie tactile d’Apple. On se demande comment microsoft à pu rater ce coche.

C-Wam (le 17 juillet 2010)  - #5

@Youpi: Dire du mal, d’accord. Mais surtout pas gratuitement.

@DarkScuderia: Qui va changer ? Vendu !! ;)

@C-Wam: Oui jusque-là les produits d’Apple étaient plutôt bien conçus. Mais logiciellement parlant, c’est à vomir. Tout est verrouillé à double tours chez eux, et ils te vendent du matériel dont t’aurais pas besoin si à la base c’était prévu à l’origine.
Pour ce qui est de coder sur iPhone, OK, on doit prendre en compte les ressources limitées de l’appareil : taille de l’écran limité, performances limitées, autonomie de la batterie et donc gérer manuellement la mémoire… Mais quelle souffrance ce langage, entre les [pseudo instructions] pour accéder à un objet ou pour gérer la mémoire qui se mélangent aux notations pointées… Y a pas d’homogénéité et on ressent le poids historique.
Je pense pas que Java soit si peu adapté au développement mobile ceci dit, c’est bien ce qui est utilisé sur Android, non ? ;)
Enfin, merci pour le troll sur Surface, mais il me semble que c’est juste un bric à brac de techno Microsoft si j’en crois ce que j’en ai entendu.
Et sinon ça fait plaisir de te relire :)

Soso (le 17 juillet 2010)  - #6

Fair point Mister Soso, le dernier telephone d’apple n’est pas hyper stable et je sens bien la difference entre mon powerbook G4 qui ne plantait jamais et mon macbook pro qui plante une fois par semaine en moyenne… Effectivement la qualité baisse… et ce, pour des raisons simples ! Ce qui fesait la force d’Apple c’est le nombre restreint de config materielles, donc d’indirections dans le code ou de modules, etc. Les OS (Mac OS ou iOS) sont devenus de plus en plus gros et Apple a de plus en plus de materiel et de clients… ils vont finir par avoir les memes problemes que microsoft il y a 10 ans !
Toutefois, malgré tout ca, gardons a l’esprit que la perfection n’existe pas et que sincerement je prefere 20x bosser sous mac que sur PC. Je ne supporte pas les telephones android car trop lents (pas tous) et franchement pas ergonomiques. Je ne parle meme pas du X6 de Nokia qui est risible… ! Ma preference va donc toujours a Apple, car meme si il y a des merdes, les produits sont toujours de bien meilleurs qualités que les concurrents. Apres le prix c’est une question de budget… ! ;)

Vivien (le 20 juillet 2010)  - #7

Loin de moi l’idée de lancer un troll avec Microsoft, de toute façon ça fait un petit moment que c’est deux la sont plus en guerre, le méchant c’est Google maintenant :D

Pour ce qui est du logiciel de chez Apple, le seul problème est sa fermeture, au niveau des performances et de l’expérience utilisateur il n’y à rien à dire, vraiment rien. Et les distributions récentes linux s’en inspirent, surtout au niveau des performances, et c’est une excellente chose.

Pour revenir sur les langages, pour iOS, c’est C,C++ ou objectice-C (qui n’est qu’une surcouche de C, comme C++)
et pour android c’est android, c’est C, C++ et JAVA. Mais comme java c’est moins complexe, tout le monde fait du java.

Il y à plusieurs raisons pour lesquelles Apple empêche JAVA, ça tourne sur une machine virtuelle, et c’est donc pas optimisé, Apple veut du code optimisé pour pouvoir offrir la meilleur expérience utilisateur, c’est pour ça qu’il y à étude et validation des programmes . l’appstore n’était pas dans les projets d’apple, du moins pas la possibilité de proposer si « facilement » des applications, toujours pour contrôler son téléphone et faire en sorte qu’on ne rale pas sur Apple pour une application qu’elle n’aurait pas faite.
La deuxième raison, c’est l’ouverture, JAVA aurait permis de proposer des applications pour iphone sans passer par l’appstore, et donc de proposer des applications dont apple ne veut pas (ou que ses partenaires ne veulent pas, comme le mode modem), la aussi on pert le controle.

La fermeture du produit apple est la pour deux raisons, parce qu’on protège la propriété intellectuelle (ils sont quand même la pour faire des ronds), et qu’il veulent contrôler les applications qui viennent sur leur système pour éviter de gacher la très importante expérience utilisateur. Des motifs qu’on ne peut pas leur reprocher.

Le libre, c’est cool je suis d’accord, mais ça n’a pas que des avantages, ça demande encore beaucoup de connaissances pour manipuler un système libre, même si ça parait rien pour « nous spécialistes » nous ne somme pas les mieux plaçés pour juger de ça, vu justement nos connaissances, et parfois encadrés au mieux les gens en leur mettant des barrières pour mieux leur indiquer la direction permet plus facilement de leur montrer la route. C’est aussi une forme d’ouverture que de s’ouvrir d’un point de vue facilité au nouveau utilisateur.

C-Wam (le 21 juillet 2010)  - #8

Merci Sovattah pour cet article très intéressant et constructif! :-)

Pour ce qui est de Apple, on est en droit de se poser la question: « Est-ce que le prix payé vaut vraiment la peine? » compte tenu du service et du bridage des derniers produits d’Apple.

Le volume important des ventes des iPhone, iPod, iPad (les iMobiles) ont dépassé de loin les ventes d’ordinateurs et des logiciels Apple et ont relégués au second plan les ordinateurs, qui il faut le rappeler étaient la marque de fabrique de la société. On se rend bien compte que c’est le volume qui intéresse vraiment Apple dorénavant. Au final le consommateurs risque d’être le plus perdant à ce petit jeu, mais qu’importe c’est lui qui paye de toute façon…
C’est bien dommage, car à force de donner envie aux consommateurs avec des produits qu’ils payent chers, ces derniers deviennent frocement plus exigent et ne s’en cache pas, surtout au prix ou ils ont payé le précieux.

Cette politique du volume à conduit à négliger les machines qui se vendent plus cher mais en moins grand nombre. En négligeant les machine Apple néglige l’OS (MacOsX) et du même coup les avances logiciels sont à la traine, sans parler des suites professionnelles Final Cut, Aperture, Motion, etc. Ce qui conduit aussi de plus en plus de professionnel à se poser la question : « Dois-je me tourner vers Windows ou Linux? ». Apple à beau critiquer Adobe, il ferait mieux commencer par eu même côté logiciel.

Mais qu’importe pour Apple, le cours de l’action à encore battu un nouveau record ce trimestre!
Je me demande vraiment si Apple n’est pas entraint de se perdre en prenant ce nouveau cap qui risque de leur être préjudiciable sur le long terme, car il ne faut pas sous estimés les consommateur et surtout pas la crise économique que l’on traverse tous…

Oui Apple n’est qu’un constructeur comme les autres finalement, n’en déplaise aux fan boys.

M-L (le 21 juillet 2010)  - #9

@C-Wam

En ce qui concerne Java, je pense que c’est une technologie qui a fait ses preuves et qui a su s’imposer à de nombreux niveau des technologies d’infrastructure d’entreprise. La seule chose que Java à négliger et ou il perdu beaucoup de terrain, c’est sur le plan des application desktop et client riche, là je suis tout à fait d’accord .Net fait mieux. Mais côté serveur, service distant, montée en charge, cluster, open source, framework, standard et mobile, java reste de loin la multi-plateforme la plus performante, fédératrice et la plus éprouvée qui soit.

Il est important aussi de noter que les langages .NET (C#, VB, ASP, etc) s’exécutent aussi dans une machine virtuelle : la CLR à l’instar de la JVM. Petit exception pour le langage C++ en .NET qui peut être généré en natif et s’exécuter dans une CLR si voulu.

De plus il est préférable d’avoir un lisible pouvant être optimisé, maintenu facilement et compilé en JIT en cas de nécessité de rapidité, qu’un code compliqué à lire et difficile à maintenir par nature.

Côté Java & Mobile, il suffit de voir un smart phone Android pour voir à quel point le couple linux & Java font des étincelles. Les derniers sorti tel que le Samsung Galaxy S ou le HTC Evo 4G qui n’ont nullement à rougir devant un iphone 4 et qui font mieux ne serait-ce que sur l’ouverture et le non bridage des technos utilisées.

M-L (le 21 juillet 2010)  - #10

En travaillant tous les jours avec des iPhones et des Androids (je developpe des applis Web HTML5 sur Londres), je peux vous dire que Android OK c’est ouvert mais alors c’est LOIN, TRES LOIN d’etre fini (A quand des gifs animés ??). Faites vous une idée en regardant les bugs ouverts… par exemple on peut selectionner des champs cachés dans WebKit:

http://code.google.com/p/android/issues/detail?id=3422

http://code.google.com/p/android/issues/detail?id=6721&q=input%20fields&colspec=ID%20Type%20Status%20Owner%20Summary%20Stars

http://code.google.com/p/android/issues/detail?can=1&q=5596&colspec=ID%20Type%20Status%20Owner%20Summary%20Stars&id=5596

Prototype fonctionne vraiment mal dessus pour des raisons tres douteuses…

Meme Nokia fait mieux ! Sans compter que tous les constructeurs ont leurs versions et que chacun fait sa sauce et qu’il est impossible d’updater son telephone si le constructeur ne le fait pas pour vous… et encore je vous parle pas des differentes tailles d’ecrans et du support SVG… A bon entendeur !!

Vivien (le 21 juillet 2010)  - #11

Bah il est ou mon commentaire ? Je vous ai laissé des liens pour vous prouver que Android est encore a des km derriere…

Bon je la refais sans les liens: pas de gif animés, pas de svg, pleins de bugs dont un ou on ne peut meme pas se servir des champs de texte, un ou on peut selectionner les champs cachés dans les pages html, etc, etc.

HTC ont corrigé les bugs et se sont fait un build a eu… sauf que personne d’autres n’a les updates… et que finalement Android c’est le Nouveau J2ME: Plateformes completement heterogenes et comportements incoherents entre les telephones ! Bravo l’ouverture ! Developer pour Android c’est la croix et la banniere !

Avez vous essayé le nexus one ? ya tellement de bug que je trouve ca vraiment choquant de le vendre a ce prix la… apres on va faire la moral a Apple… mais Safari ca fonctionne !

Voila, coup de gueule fini… :)

Vivien (le 22 juillet 2010)  - #12

@Vivien: Ton commentaire était en cours de validation ;)

@M-L: @C-Wam: Je pensais bien que le sujet de l’article allait être la proie de Trolls en tout genre ;) En écrivant l’article, je pensais juste qu’il était intéressant de souligner (et Vivien merci d’être de mon avis) qu’Apple commençait à vendre des produits pas aussi bien finis (entre autres défauts inhérents à la marque comme la fermeture logicielle et matérielle mais je vais pas revenir là-dessus) alors qu’un tel prix laisse entendre une qualité irréprochable.
Merci pour vos avis très intéressants, en tout cas !

Soso (le 22 juillet 2010)  - #13

Mais sans trop nous éparpiller, que penser de la politique actuelle d’Apple et de son orientation volontaire vers les produits iMobile chers (iphone,ipad, ipod, itouch, etc) au détriment des machines, os, et software pro de la pomme?

« Est-ce que le prix payé vaut vraiment la peine? » compte tenu du service et du bridage des derniers produits d’Apple?

Apple n’est-il pas devenu un constructeur comme les autres finalement?

M-L (le 22 juillet 2010)  - #14

Apple sur la pente descendante? Je crois que ce blog est bien loin des réalités… 1.7 millions d’unités après le premier week-end, je vous laisse imaginer. Citez moi un produit, dans n’importe quel domaine qui se serait plus vendu que ça.

Oui, l’iPhone est fermé. C’est ce qui fait son succès justement, et pas le contraire comme on pourrait croire à en lire les commentaires. Quand j’achète un iPhone je sais très précisément ce qu’il y aura dessus. Car les opérateur n’ont pas non-plus le droit de toucher à la bête. Plus d’écrans de boot moches aux couleurs Orange. Plus d’applis à la con qui plantent avec un gros logo Orange dessus. On a un produit Apple, fermé et c’est tant mieux.

le Nexus One est sorti en France sans le marketplace de musique Google, sans Google Maps, etc. Tout cela remplacé par des applis infâmes Orange qui ne marchent pas. C’est mieux ça?

A la place de critiquer, rendez vous compte des réalités. Ce que vous critiquez est le point fort d’Apple. Réveillez-vous!

pieroxy (le 24 juillet 2010)  - #15

Lors du dernier Apple Worldwide Developers Conference 2010 voici ce que soulignait un des développeurs présent : C’était ma première WWDC et j’en suis revenu globalement plutôt déçu et frustré. Personnellement, j’ai plutôt l’habitude des conférences communautaires comme Devoxx ou le FOSDEM, des évènements qui respirent bon l’intelligence, le partage et l’ouverture. Donc le choc de WWDC fut assez violent. C’est vraiment un évènement très lisse, très corporate, où rien ne dépasse. En fait, la forme contraste vraiment avec le fond: le contenu se veut très novateur, mais le format en fait vraiment une « conférence à papa ». Par exemple, j’ai vraiment été surpris de voir les agents de sécurité d’Apple faire le tour des tables dans les open spaces pour enlever les flyers déposés là par des développeurs tiers qui voulaient se faire connaître. C’est vraiment du mauvais esprit, j’ai trouvé ça très autoritaire, comme si personne ne devait parler d’autre chose que d’Apple pendant cette semaine. Le secret, le NDA, le fait que les ingénieurs d’Apple devaient sans cesse faire très attention à ce qu’ils disaient, tout ça participe à cette ambiance coincée et étouffante. Pour le coup, j’ai assisté à Adobe MAX il y a 2 ans, et contrairement à Apple, Adobe a vraiment bien pris le virage de l’ouvert et du communautaire. J’ai aussi trouvé leur application très pauvre en termes de fonctionnalités et très buggée, mais là forcément je suis biaisé étant donné que je développe une application équivalente mais pour n’importe quelle conférence. En tout cas, quand je suis rentré, j’ai vraiment commencé à me poser la question de l’opportunité d’organiser un alter-ego de WWDC en Europe, un évènement communautaire autour du développement Apple/Mac/iOS qui ferait la part belle à tous les acteurs de l’écosystème. A réfléchir.

source : http://www.mac4ever.com/articles/humeur/1304/wwdc_ios4_iphone_4_la_parole_aux_developpeurs/

@Peroxy : ca aussi c’est la réalité

M-L (le 26 juillet 2010)  - #16

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.