« Article précédent : Article suivant : »

Transformers 2 : la revanche… un peu ratée

Par 29 juin, 2009

Vous aimez les combats de robots géants, les blockbusters, les jolies filles sans expression à la plastique parfaite ? Et les scénarios sans queue ni tête ? Alors vous allez adorer Transformers 2 : La revanche.

grey Transformers 2 : la revanche... un peu ratée

J’ai adoré le premier épisode, film très réussi, qui m’a rappelé mes souvenirs de gosse. Le portage du dessin animé de 1980 en film live était plutôt réussi : l’histoire était correcte, les personnages attachants et les effets spéciaux déments. Sauf que là…

Une parodie de film d’action hollywoodien ?

Dans cet opus, Sam, incarné par Shia Labeouf, entre à l’université. Il doit se séparer de Mikaela, sa compagne jouée par la vidéo-génique Megan Fox, adulée par toute une génération.
Les gentils Autobots du premier épisode ayant décidé de vivre parmi les humains ont fait une alliance avec les forces armées américaines pour venir à bout de ce qu’il reste de la menace des méchants Decepticons. On découvre qu’il reste, comme par hasard, un éclat du Cube du premier épisode. Les Decepticons sont à sa recherche car il leur permettra de ressusciter leur défunt maitre, Megatron. Mais cette fois-ci, la menace sera encore plus grande car le chef originel des Decepticons, The Fallen, veut carrément annihiler notre soleil !

grey Transformers 2 : la revanche... un peu ratée

Megan Fox, l'argument de vente principal du film...

Bon, l’histoire est ce qu’elle est et Hollywood nous a habitué à nous resservir les mêmes recettes encore et encore : le gentil héros contre des méchants encore plus méchants. Sauf que là, on veut nous servir tout ce qui est vendeur : une suite de jolies plastiques et de jolis pare-chocs d’engins mécaniques et de filles. Ou l’inverse. Tout ça au milieu de jolies explosions et de moyens toujours plus démesurés pour nous en mettre plein la vue. Sauf que… ça ne tient plus debout.

Ils auraient du nous dire qu’ils voulaient faire une pastiche de film d’action.

Et oui, c’est ça le souci : les scènes clichés voire ridiculement clichés se succèdent à une allure ahurissante. Transformers 2, c’est (merci les critiques d’Allocine dans lesquelles je me retrouve tout à fait) :

  • une mère de Sam, encore plus hystérique
  • des gros plans de Megan Fox en mini short sur une moto grosse cylindrée
  • un campus universitaire uniquement peuplé de mannequins anormalement pas pudiques
  • des blagues de c** façon djeunz faites même par des vieux : « olol le scrotum de robot géant ! « 
  • du hentai avec le viol d’un satellite par des tentacules Decepticons
  • des actes de bravoure héroïque à l’américaine : « — non mon fils, n’y vas pas — mais si Papa, je le dois, c’est mon devoir « …
  • des dialogues d’une effroyable simplicité : « — Optimus a donné sa vie pour me sauver — donc il est mort… « 
  • un héros nommé par le Destin pour sauver sa race

A ceci j’ajoute que ça pue le sponsoring bien voyant : les premiers Decepticons sont des Audi R8, le chat en visio de l’armée est sponsorisé par Cisco…

American Pie au pays des robots géants

Les producteurs ont juste voulu nous en mettre plein la tronche avec des gags bien potaches, des jolies nanas et des scènes d’action spectaculaires sans queue ni tête. Et faire plaisir aux sponsors, comme ça, juste s’en mettre juste plein les poches.

grey Transformers 2 : la revanche... un peu ratée

Et l'argument n°2 : des robots géants, un peu moins sexy peut-être

« Il nous reste encore combien de millions de budget ? Ah, tout ça ?! Ben allez, on dépense, c’est Spielberg qui paie !! »

Je crois que le plus gros reproche du film serait que c’est une suite bric à brac de scènes d’actions ! Les scènes d’action se suivent sans qu’on y comprenne rien, d’explosions en courses poursuite, on finit par un carnage final trèèèèèèèès trèèèèèèès long : et vas-y que je sors des tanks du milieu du désert, et vas-y que je te sors mes escouades d’avions de chasse, et vas-y que je te sors mon super robot destructor, et vas-y que j’utilise mon laser top secret défense depuis mon porte-avion… Et pourquoi pas une bombe nucléaire aussi ? Un bouquet final en bonne et due forme, quoi.

Bref, autant la première heure est sympa, autant vous décrocherez du film au bout d’une heure et demie. Vous êtes prévenu.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez sûrement aussi...

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Mots-clefs :, Catégories : news
Trackbacks & Pingbacks
7 commentaires

héhé, je suis aussi de ton avis.

par contre bon, comme tu dis c’est un blockbuster aka un film financé par des annonceurs. Donc pour les marques, voilà, on est prévenu.

mais comme tu as dit, le scénario est trop à la ramasse de ramasse. C’est vraiment dommage. Idem, j’avais surkiffé le 1.

Des fois, j’ai l’impression que Bay a fait un remake de l’insupportable Bad Boys 2 avec des robots dedans. Ou alors que Bay a rien retenu de ce que Spielberg lui a appris avec The Island ou Transformers 1.

Et tu sais quoi? je l’ai vu 2 fois donc qu’on vienne pas me dire que je critique gratuitement.

_rem (le 29 juin 2009)  - #1

Respect si tu as réussi à tenir 2 x 2h30 devant ce film ! :)

Soso (le 30 juin 2009)  - #2

Il faut déjà que je vois le un pour commencer LOL.

Tinou (le 30 juin 2009)  - #3

oui et 2 places payées et non pas gracieusement aux frais de la paramount comme certains blogueurs sponsorisés, je précise.

pour le coup, j’ai vraiment envie d’amortir mon passeport de la fete du cinéma.

TF2, le film à 3€, je dis oué.

_rem (le 30 juin 2009)  - #4

Je suis du même avis que toi, je l’ai trouvé pas bon. J’avais aimé le 1, mais là c’est clair que celui-ci est bien en-dessous de son grand frère.

ZeBlackRider (le 7 juillet 2009)  - #5

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.