« Article précédent : Article suivant : »

Google Web Toolkit (GWT) et les générateurs

Par 16 juil, 2007

grey Google Web Toolkit (GWT) et les générateursIl y a déjà un petit moment que Google sortait GWT (Google Web Toolkit) un framework JAVA générant du javascript et des requêtes Ajax à partir d’un code java, permettant à tout développeur java n’ayant pas envie ou de temps a consacrer à l’apprentissage du langage javascript et d’Ajax, de s’en abstenir. Un générateur de code parse les contrôles java, les listeners afin de générer le code html et javascript adéquat. Ce framework est d’ailleurs utilisé dans plusieurs applications Google comme Gmail ou encore GoogleEarth.

 

Derrière la relative simplicité de GWT se cache un outil vraiment puissant. Vous trouverez ci-dessous un tutorial illustrant un point intéressant de GWT : les générateurs, utilisés en l’occurrence pour faire du databinding: http://www.zenika.com/blog/category/gwt/

Via application-servers.com : GWT, les générateurs

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez sûrement aussi...

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Mots-clefs :, , Catégories : high-tech, logiciel, news
1 commentaire

Javascript, en plus d’etre un langage tres tres puissant (dont la partie OO est souvent ignorée des développeurs), et est un langage d’avenir (et il a retrouvé ses lettres de noblesse avec Ajax…)
Je ne suis pas un accro des generateurs : peu de maitrise du code généré, et dès l’instant ou l’on a des choses un peu exotiques a faire, le seul moyen et d’aller bricoler le code.
Je préfère avoir la maitrise du code du début a la fin…et pour eviter de réinventer la roue, s’appuyer sur des frameworks qui ont fait leurs preuves : Le couple Prototype+Scriptaculous, présent dans Ruby on Rails en est un parfait exemple.
Dans l’esprit , je prefere l’intégration Ajax faite dans Ruby on Rails (avec RJS) que les générateurs à la GWT (malgré tout le respect que je dois a Google , leurs applis sont simplement formidables), meme si le code généré est optimisé et supporte la compression gzip.
Pour conclure, j’aurais tendance a dire : ne pas développer d’applications web si on ne supporte pas Javascript, car aujourd’hui, il devient difficile de s’en passer (au risque de faire des applis digne des années 90)

Laurent (le 16 juillet 2007)  - #1

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.