« Article précédent : Article suivant : »

Revue du HTC G1 Android : le futur iPhone-killer ?

Par 1 oct, 2008

Mardi 23 septembre 2008, Google et T-Mobile ont présenté à New York le premier téléphone mobile embarquant l’OS Android de Google : le HTC G1. Revue synthétique de l’engin.

Tout d’abord, Android, c’est quoi ?

Android est un système d’exploitation ouvert et libre basé sur un noyau Linux. Afin de promouvoir ce système d’exploitation, Google a su fédérer autour de lui une trentaine de partenaires réunis au sein de l’Open Handset Alliance dont les plus connus sont : Intel Corporation, NVIDIA Corporation, Texas Instruments, HTC, LG, Motorola, Samsung Electronics, eBay, China Mobile, NTT DoCoMo, T-Mobile et Telefónica. Vous trouverez la liste exhaustive des membres ici.

L’OS d’Android inclut tous les logiciels requis par un constructeur ou par un opérateur pour gérer un téléphone portable. Il fournit également un kit de développement qui permet de développer des applications pour cette plateforme. Plusieurs langages de programmation peuvent être utilisés à cette fin, dont JAVA de Sun microsystem, un SDK est disponible pour ce langage ici.

Les avantages d’Android ne sont pas des moindres : gratuit, ouvert, relativement proche de l’iPhone au niveau de l’ergonomie de l’interface, orienté services Internet, compatible avec les formats AAC, MP3, Word, PDF et Excel.

Un peu de technique

grey Revue du HTC G1 Android : le futur iPhone killer ?

L'architecture logicielle de Android se divise en 4 couches principales

En détails, de bas en haut :

  1. Android se base sur un kernel Linux en version 2.6, qui se charge des services de base tel que la gestion des processus, de l’énergie, de la couche réseau ou encore des pilotes matériels.
  2. Il englobe également un ensemble de librairies natives couvrant un scope assez large allant de la librairie standard C aux librairies graphiques 2D/3D, en passant par le support multimédia des formats image/audio/vidéo les plus courant ou encore WebKit, le fameux moteur de rendu de page web (utilisé entre autre par le navigateur Safari ou l’iPhone).
    Au même niveau, on retrouve la machine virtuelle Dalvik, qui se chargera donc d’exécuter toutes les applications du système, ainsi que les librairies de base du runtime.
  3. On retrouve ensuite l’Application Framework (représenté dans l’API par les packages android.*) qui se chargera à la fois de proposer un cadre pour le développement d’application, mais également de fournir l’accès aux fonctionnalités avancées de l’appareil en se basant sur les librairies natives de la couche inférieure.
  4. Enfin, la couche supérieure regroupera toutes les applications du téléphone, que ce soit les applications de base ou des applications tierces…

Présentation du G1, le premier téléphone compatible Android

Le T-Mobile G1 a été produit par HTC à qui l’on doit les terminaux sous Windows Mobile les plus innovants de ces dernières années. Le G1 intègre le WiFi, un GPS, un trackball, un accéléromètre, un véritable clavier, un écran tactile de 3,17″ (65’000 couleurs, résolution HVGA 480×320) , un APN de 3,1 mégapixels, une autonomie de 130 heures en mode veille et 5 heures en conversation vocale. Coté services Internet, on retrouve comme sur l’iPhone : Google Maps, YouTube et Gmail, ainsi que d’autres services comme Street View et Google Talk à l’instar de l’iPhone.
Le HTC G1 sera disponible dès le 22 octobre aux USA et au printemps 2009 en Europe, le tarif annoncé aux usa est de 179$ avec abonnement 24 mois, Internet et messagerie illimités pour 35$ par mois.
Vous trouverez ci-dessous la suite des spécifications et services Internet disponibles sur le G1 :

grey Revue du HTC G1 Android : le futur iPhone killer ?

Les dimensions

11,7 x 5,5 x 1,6 cm ; Poids : 160 grammes. Et disponible en blanc, noir et marron.

Les fréquences

GSM/GPRS/EDGE/Wi-Fi et UMTS/HSDPA
850/900/1700/1800/1900/2100Mhz

Le stockage

1 Go sur une carte MicroSD pré-installée, supportant jusqu’à 8 Go au maximum en MicroSD.
Edit : dernièrement, Google aurait annoncé que les cartes MicroSD de 16 Go sont compatibles, sans upgrade du firmware, avec le G1.

Android Market

Similaire à l’App Store de l’iPhone, l’Android Market vous permettra de télécharger des applications Android sur le téléphone.

Amazon MP3 Store

Similiaire à iTunes d’Apple, la boutique multimédia d’Amazone sera préchargée sur tous les G1, permettant le téléchargement de 6 millions de morceaux sans DRM avec les singles à partir de 0,89$ et entre 4.99$ et 9,49$ pour un album. Télécharger de la musique requiert une connection Wi-Fi, mais la prévisualisation peut être effectuée sur le réseau cellulaire de T-Mobile.

Les autres Applications (cf. Android Challenge)

  • ShopSavvy : conçue pour aider les gens à effectuer des comparaisons de prix pour leur shopping.
  • Ecorio : développée pour aider les gens à calculer leur empreinte carbone dans leurs déplacements quotidiens.
  • BreadCrumbz : permet aux gens de créer une carte visuelle pas à pas avec des photos ; les utilisateurs peuvent créer leurs propres routes, et les partager avec des amis ou le monde entier.

HTC G1 vs iPhone ?

On ne peut s’empêcher de comparer ce nouveau téléphone à celui de la marque à la pomme, le site cnet.com s’est livré au petit jeu des 7 erreurs entre l’iPhone et le HTC G1 :

  • L’écran du G1 mesure 3,2 pouces et n’est pas multi-points (Android sait néanmoins le gérer), l’iPhone lui est multi-points nativement et possède un écran un peu plus grand, soit 3,5 pouces. Les résolutions sont par contre identiques sur les deux téléphones (480×320).
  • Le G1 dispose d’un clavier coulissant complet, l’iPhone un clavier virtuel pas forcément évident à prendre en main, surtout quand on a de gros doigts.
  • Le G1 embarque un APN de 3,2 mégapixels, celui de l’iPhone est de 2,1 mégapixels. Aucun des deux ne sait enregistrer de la vidéo avec les logiciels d’origine.
  • Le G1 et l’iPhone ont un bluetooth bridé.
  • Le GPS est une fonction commune aux deux appareils, néanmoins la fonction Maps du G1 intègre en plus StreetView, ce qui peut être bien utile pour se repérer dans la rue.
  • L’iPhone embarque de 8 à 16 Go de stockage fixe, le G1 bénéficie d’une mémoire extensible de 16 Go au maximum via une MicroSD (ce qui est très appréciable !)
  • Le client mail de l’iPhone est compatible avec les protocoles POP, IMAP et Exchange. Le G1 tente de rattraper le coup avec un push Gmail.
  • Les deux appareils dispose d’un magasin de musique en ligne (iTunes pour l’iPhone, AmazonMP3 pour le G1) et une boutique d’applications (AppStore pour l’iPhone et, Android Market pour le G1).
  • Le G1 sait envoyer des MMS sans ajout d’applications, l’iPhone, non.
  • Le G1 sait copier/coller sans ajout d’applications, l’iPhone, non.
  • L’iPhone 3G possède un port jack classique, compatible avec tous les casques du marché. Le G1 a une prise jack propriétaire, comme l’iPhone V1 en son temps.
  • Le G1 a une batterie amovible ce qui est un plus ! L’iPhone, non.

En conclusion

Les sorties de l’Android 1.0 et du HTC G1 sont de bonnes choses, elles pousseront Apple, ainsi que les autres acteurs du marché à s’adapter et à proposer plus et mieux ! Apple pourra déjà commencer en proposant de véritables application SMS et MMS dignes de ce nom, un copier/coller en natif, ainsi qu’une meilleure ouverture de son firmware. Le site engadgetmobile.com a procédé à une petite comparaison au niveau de la fluidité de la navigation entre le HTC G1 et l’iPhone, je vous laisse découvrir la vidéo et vous faire votre avis…

grey Revue du HTC G1 Android : le futur iPhone killer ?

D’ici 1 an le paysage de téléphone Internet aura probablement considérablement changé. Ce qui est sûr, c’est qu’elle est d’ores et déjà en marche !

Sources

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez sûrement aussi...

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , Catégories : article, high-tech, logiciel, matériel
Trackbacks & Pingbacks
10 commentaires

un récent communiqué indique que le G1 peut supporter une µSD de 16Gb.
http://androidcommunity.com/t-mobile-g1-android-phone-is-ready-for-sandisk-16gb-microsdhc-card-20080930/

gontran (le 1 octobre 2008)  - #1

Merci gontran pour la précision ! L’article a été édité.
Effectivement, cela change sensiblement les choses : ainsi, la capacité de stockage du G1 est, finalement, au niveau de l’iPhone.

Soso (le 1 octobre 2008)  - #2

Je ne suis pas du tout fan d’Apple, mais HTC n’a pas fait fort en ce qui concerne le design…
Par contre Android sur le Sony X1, ça pourrait être pas mal =D

Heroow (le 1 octobre 2008)  - #3

Ben moi je vais être légèremnet négatif ou dans la mesure que le G1 ou HtC Dream est ultra farmé, n’accepte que les produits Google et pour de l’opensource c’est quand même un monde non ? L’iPhone ne fait pas mieux, il est aussi fermé puisqu’il n’accepte que les applis de chez Apple à moins de le jailbreaker alors pour moi pour l’instant je ne suis pas près de changer de WM6 Pro que j’ai sur mon HTC Touch Cruise ou je peut downloader les applications que je veux sans soucis … Une question me taraude l’esprit, faudra t-il jailbreaker son « GPhone » comme un iPhone ? Si oui c’est pas du boulot !! … ;)

Jean-Marie (le 2 octobre 2008)  - #4

@Jean-Marie That’s a good question!!!
On verra « l’ouverture » effective du système, mais selon moi, ce ne devrait pas être trop « fermé ».

Soso (le 2 octobre 2008)  - #5

J’espère qu’une chose, c’est qu’il soit ouvert à 100% à toutes applications autres que Google et qu’il fera mieux qu’Apple avec son iPhone … Wait & See … ;)

Jean-Marie (le 2 octobre 2008)  - #6

Moi je m’en fous, je l’aurai bientôt ce HTC G1… et gratuit en plus ! :D

Arnaud (le 4 janvier 2009)  - #7

Sa y est moi je lai et je regrette un seul truc c la difficulter a acceder au site de streaming . . . Snif, snif
Mais bon il est pas mal quand meme. Si vou trouvez la soluce a mon probleme merci de me laisser. Un com.
Big-up :-)

draft (le 13 avril 2009)  - #8

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.