« Article précédent : Article suivant : »

Maverick Secure Mobile, le logiciel ultime pour protéger, sauvegarder et épier son téléphone

Par 22 oct, 2008

Vous est-il déjà arrivé d’égarer votre téléphone portable ? Ou peut-être vous a-t-on même déjà dépouillé de votre « précieux » ? Quel préjudice subiriez-vous si vous perdiez votre téléphone dernier cri avec les dernières photos et vidéos que vous y avez stockées, les contacts dont vous n’avez pas gardé le numéro, les SMS que vous souhaitiez conserver ?

Vous faites des sauvegardes régulières du téléphone, vous ? Moi, pas.

Protéger ses données et retrouver son téléphone portable volé ou perdu, ce sera possible !

Une start-up indienne, Maverick, déjà connue localement pour ses jeux, ses utilitaires et la distribution de vidéos de Bollywood pour mobiles réalise en ce moment une version bêta de son application Maverick Secure Mobile (ou MSM).

grey Maverick Secure Mobile, le logiciel ultime pour protéger, sauvegarder et épier son téléphone

L’application est installée dans les couches basses du système du téléphone et est donc, par cette technique, quasi indétectable. De plus, cela a l’avantage d’octroyer l’accès à des informations du plus bas niveau et très intéressantes. L’installation ne se fait pas sur la carte SIM, et réside donc dans la mémoire morte du téléphone.

Les avantages fournis par Maverick Secure Mobile sont nombreux.

Protéger ses données

L’accès à l’application est protégé par une série de chiffres à entrer + un mot de passe. L’accès aux données du téléphone (carnet d’adresses, photos, SMS ou courrier électronique) est encrypté.

Pister son téléphone

Si une nouvelle carte SIM est insérée dans l’appareil, un SMS est envoyé au téléphone de secours avec le nouveau numéro de téléphone, le code pays, le nom de l’opérateur.

Récupérer son répertoire

On pourra récupérer toutes nos données à distance, via SMS.

Espionner les appels

En activant le microphone du téléphone à distance, on peut entendre tout ce qui se dit. Bien entendu, le voleur ne peut pas détecter qu’on l’espionne ! Et même s’il le savait, il ne pourrait pas le désactiver.

Le logiciel permet en outre de récupérer les carnets d’adresse, les numéros appelés par le voleur ainsi que des copies des SMS qu’il envoie et de les transférer sur un autre numéro de téléphone.

Faire sonner une alarme et désactiver le téléphone

On peut éteindre l’appareil à distance ou faire sonner une alarme stridente qui ne s’éteint que quand la batterie est épuisée (remplacer la batterie ne sert qu’à relancer l’alarme).

Sauvegarde des données

On pourra, par GPRS, envoyer nos données à sauvegarder à un serveur distant.

On peut exécuter toutes ces commandes par SMS, que ce soit notre SIM ou la SIM du voleur qui soit insérée dans l’appareil. Cela permet de retrouver son téléphone s’il est perdu, ou de tracer quelqu’un qui a notre téléphone…

On pourra exécuter des commandes à distance en envoyant des SMS courts (« Activate », « Track », « Contact=all », etc.) depuis le numéro de téléphone de secours (qu’on aura pris soin de renseigner au préalable).

Tout cela est facturé sur l’abonnement de la carte SIM insérée dans le téléphone, qui peut être celle du pickpocket ou de la personne en possession de l’appareil.

Mais… et si on en faisait des usages illégaux ?

Le logiciel est prévu, d’après la société Maverick pour :

  • l’utilisateur de tous les jours qui doit protéger son téléphone du vol
  • le chef d’entreprise qui doit sécuriser toutes ses données business en cas de perte
  • les parents qui veulent garder un oeil sur leurs enfants
  • les entreprises pour suivre le travail effectué par ses commerciaux
  • j’en ajoute une : pour les peoples qui doivent protéger les photos et vidéos de leurs ébats privés

Dans ces cas-là, toutes les fonctions listées ci-dessus, comme l’envoi des détails des dernières activités, la localisation du mobile ou l’espionnage des conversations, sont possibles. De plus, il ne sera a priori pas possible de détecter l’application… Mais dans le cas d’un usage légitime, Maverick est indispensable.

Cette invention a reçu la récompense « DEMOgod » décernée par le salon DEMO, spécialisé dans les nouvelles technologies. Voici une vidéo de la démonstration faite de Maverick Secure Mobile durant la conférence.

Maverick Secure Mobile est prévu pour Symbian, Windows Mobile et Blackberry dans le courant de janvier ou février 2009. Il n’y a pas de date (pour le moment) concernant l’iPhone car Apple ne donne pas encore accès aux couches basses de son système d’exploitation dont Maverick Secure Mobile a besoin pour fonctionner.

Sources

  • Maverick Secure Mobile, un logiciel que les pickpockets vont détester (World GSM)
  • Maverick Mobile protège les téléphones volés à distance (L’Expansion)
  • Site officiel de Maverick Secure Mobile

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez sûrement aussi...

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Mots-clefs :, , , , , Catégories : high-tech, La sélection des meilleurs articles, logiciel, news
Trackbacks & Pingbacks
7 commentaires

« On peut exécuter toutes ces commandes par SMS même si la SIM n’est pas retirée. »

c’est « On peut exécuter toutes ces commandes par SMS si la SIM n’est pas retirée » plutôt : pas de SIM = pas de SMS !

seb (le 23 octobre 2008)  - #1

« Tout cela est facturé sur l’abonnement du pickpocket ou de la personne en possession du téléphone. »

-> Tout cela est facturé sur l’abonnement rattaché à la carte SIM insérée dans le téléphone.
Si le voleur laisse ta carte SIM, c’est toi qui paye.

seb (le 23 octobre 2008)  - #2

@Seb Remarque n°1 OK ma phrase veut dire
« On peut exécuter toutes ces commandes par SMS sans attendre que la SIM soit changée » –> pour espionner sa femme et ses gosses
Remarque n°2 OK pour celle-là, je vais préciser la phrase :P

Merci pour la relecture !

Soso (le 23 octobre 2008)  - #3

Très intéressant, ils sont fort ces indiens.

ZeBlackRider (le 25 octobre 2008)  - #4

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.