Startup

Zoom fait sa première acquisition avec Keybase pour renforcer sa sécurité

zoom keybase

Leader mondial de la visioconférence, Zoom vient de procéder au premier rachat de son histoire en rachetant Keybase, la jeune startup spécialisée dans le chiffrement de bout-en-bout de fichiers et de messages. Cela va permettre au groupe de restaurer son image un peu ternie par des problèmes de sécurité ces derniers mois.

Un énorme bond à cause du confinement

Depuis le début du confinement, Zoom a vu son marché exploser vu que le monde entier avait soudainement besoin de solutions de vidéoconférences. Ainsi, le nombre de personnes assistant à des meetings en ligne ou webinar ont fait une hausse de 2.900 % ces derniers mois.

Si avant la crise sanitaire le nombre de participants quotidiens était d’environ 10 millions, actuellement ce chiffre atteint les 300 millions d’individus. Mais cette hausse soudaine du nombre d’utilisateurs n’a pas que des effets positifs.

Zoom rencontre de sérieux problèmes de sécurité

Le nombre de problèmes de sécurité recensés a aussi largement augmenté, ternissant l’image du groupe. Si Zoom avait auparavant déclaré que les conversations étaient chiffrées de bout en bout, le groupe a fini par reconnaître le contraire. De plus, l’intrusion d’inconnus dans les échanges avec le « zoombombing » causait d’énormes offenses aux clients. Il en résultait alors que le service de visioconférence était alors déconseillé voire même interdit par certaines communautés. Il fallait alors trouver des solutions à tout cela.

Un rachat pour un véritable chiffrement

Keybase est une jeune startup spécialisée dans le chiffrement de bout-en-bout des échanges. Zoom avait alors besoin d’une telle expertise pour garantir un usage réellement sécurisé à ses clients. L’implémentation du chiffrement end-to-end de l’outil Zoom est attendue le 22 mai prochain.

Bien que ce chiffrement ne sera disponible que pour les comptes payants, l’initiative suffit déjà à rassurer les utilisateurs vis-à-vis des risques de violation de leur vie privée. Par ailleurs, cette promesse de sécurité a permis à l’action Zoom de faire d’énormes bonds de plus de 6% ces derniers jours.

D’autres mesures de sécurité

Depuis le mois d’avril, toutes les équipes de Zoom se sont fait pour principale mission de régler les problèmes de sécurité de l’application dans une période de trois mois. Cela se traduit notamment par l’ajout de fonctionnalités empêchant les intrusions ainsi que la correction des différentes failles.

De plus, Eric Yuan, le patron du groupe, vient d’engager Alex Stamos, un grand spécialiste de la cybersécurité qui a déjà été auparavant directeur de la sécurité chez Yahoo et Facebook.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

To Top