Waymo à San Francisco : les courses de ses robotaxis seront payantes

Photo of author

Andy

Publié :

Waymo fait partie des sociétés proposant des services commerciaux de robotaxis en Californie. Cependant, un conducteur humain est tenu d’assister au volant pour des raisons de sécurités. Entre-temps, ces prestataires peuvent offrir des voyages en voiture sans chauffeur. Mais, ce dernier ne peut pas demander de l’argent aux clients. Récemment, l’entreprise sœur de Google a eu un feu vert à faire payer ces courses.

Les courses gratuites passent à des trajets payants dans les prochaines semaines

Waymo a annoncé dans un courriel que ses trajets avec les taxis automatiques seraient désormais payants. Apparemment, La California Public Utilities Commission (CPUC) a finalement délivré un permis à l’entreprise. Celui-ci lui permet de faire payer les voyages en véhicules autonomes. Toutefois, un humain doit être présent pour assurer la conduction.

Depuis août 2021, la société propose des circuits gratuits aux alentours de San Francisco avec ses robotaxis. En réalité, elle offre cette prestation à un groupe de testeurs de confiance. Ce dernier implique généralement le grand public excluant les employés. Il accepte de signer un accord de non-divulgation avant de monter dans l’automobile. Selon l’entreprise, son programme de testeur se compose d’une centaine de personnes.

Le porte-parole de Waymo a communiqué que les courses deviendront payantes dans les prochaines semaines. Ainsi, les véhicules autonomes resteront à votre disposition à toute heure, sur 7 jours glissants. Cela s’avère son point fort par rapport à Cruise, un de ses concurrents. Celle-ci possède un permis laissant fournir des trajets dans des automobiles sans conducteur, particulièrement pour la nuit.

Les étapes à suivre pour Waymo

Une centaine de véhicules autonomes de Waymo se trouvent en phase de test. Ils proposent des trajets gratuits dans le centre-ville de San Francisco et à Mountain View. L’année dernière, ces robotaxis parcouraient une distance totale de 2,3 millions de kilomètres. Elle se révèle la première à enregistrer un tel nombre parmi les prestataires de son genre.

Les constructeurs de voitures intelligentes peuvent gagner de l’argent avec ce type de service. Pour cela, La Californie exige une série de permis. Le département des véhicules à moteur se charge de superviser les licences d’essai.

La CPUC décide du moment où les constructeurs peuvent commencer leurs activités commerciales. Waymo a récemment reçu une licence autorisant la proposition d’un trajet payant. L’entreprise vient donc d’entamer la dernière étape requise.

De novembre 2021 au mois de janvier, Waymo a battu un nouveau record avec ses 2,3 millions de kilomètres parcourus. Selon la CPUC, la société a fourni ses services avec 1 503 passagers. Il semble logique que la Californie décide enfin de donner un permis à la sœur de Google.

Laissez un avis post

Laisser un commentaire