Startup

Vivid Money lève 60 millions d’euros pour accélérer son développement

La néobanque allemande Vivid Money vient récemment de faire un tour de table d’une valeur de 60 millions d’euros en série B. Ceci porte la valorisation de l’entreprise à 360 millions d’euros. Ainsi, elle envisage l’arrivée de nouveaux produits ainsi qu’une expansion dans plusieurs pays européens.

OUVRIR UN COMPTE VIVID MONEY

Se hisser à la hauteur de la concurrence

Avec cette nouvelle levée de fonds menée par Greenoaks et l’investisseur historique Ribbit Capital, Vivid Money entend bien étoffer sa gamme de produits. Ceci affectera aussi bien les opérations bancaires que d’autres services comme les cryptomonnaies et les investissements. La néobanque souhaite alors faire de l’application Vivid Money une application tout-en-un.

La startup songe en ce moment à un moyen de paiement fractionné pour faciliter le quotidien de ses clients. Elle projette également la mise en place d’une offre conçue pour les travailleurs indépendants vu le nombre important de freelances parmi ses clients.

Par ailleurs, la fintech prévoit aussi d’augmenter la liste de cryptomonnaies, d’actions et d’ETF. Si aujourd’hui, elle ne prend en compte que les ETF et actions américaines et européennes, la liste devrait s’étendre aux autres continents à l’avenir. De plus, des initiations au trading et à la bourse permettront aux utilisateurs d’en comprendre le principe.

Ces différentes évolutions permettront à Vivid Money de venir titiller la concurrence. Elle pourra en effet proposer des services capables de concurrencer les leaders du secteur tels que N26, Revolut ou Monese.

Des ambitions européennes

Vivid Money dispose déjà de nombreux clients dans les zones où elle est implantée. Actuellement, elle est présente dans quatre pays à savoir l’Allemagne, la France, l’Espagne et l’Italie. Des pays où elle compte aujourd’hui plus de 100 000 utilisateurs.

Avec son nouveau capital, elle peut désormais entrevoir l’élargissement de sa clientèle. D’ici la fin de l’année, elle devrait s’installer dans 5 nouveaux pays à travers le vieux continent. Pour le moment, il n’y a encore aucune liste officielle, mais des états comme la Belgique et le Portugal devraient y figurer.

En marge de cette conquête du marché continental, Vivid Money pourrait également lancer des services propres à certains pays en particuliers. L’on parle entre autres du lancement d’un IBAN français pour les clients de l’Hexagone. Ceci permettra une utilisation beaucoup plus flexible comme pour le prélèvement des impôts par exemple.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

To Top