Ventes Xbox en difficulté en Europe, PlayStation 5 cartonne !

Alors que le marché du jeu vidéo se montre plus florissant que jamais, il semblerait que la bataille des consoles next-gen tourne largement à l'avantage de Sony avec sa PlayStation 5 (PS5). En effet, les ventes de la dernière console de Microsoft, la Xbox Series X|S, peinent à suivre le rythme effréné imposé par la PS5 sur le sol européen. Retour sur les raisons de cette situation et les défis à venir pour la marque américaine.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes

Depuis leur lancement respectif en novembre 2020, la PS5 s’est déjà écoulée à près de 13 millions d’exemplaires dans le monde, tandis que la Xbox Series X|S plafonne à environ 7 millions selon les estimations. On note ainsi une progression de 143 % par rapport à 2022, portée par les meilleurs chiffres de Spider-Man 2, soit +10% depuis septembre pour la console de Sony. Il est avéré que sur le marché européen, la balance penche nettement en faveur de la console japonaise :

  • En France, la PS5 représente environ 70% des parts de marché contre 30% pour la Xbox Series X|S.
  • Cette tendance se confirme également au Royaume-Uni, où la PS5 domine les ventes.
  • En Allemagne, la domination de la PS5 dépasse même les 80%.

Cette réalité s’explique notamment par l’héritage de la PS4, dont le succès commercial incontestable a largement contribué à asseoir la popularité de sa grande sœur. Sony est d’ailleurs le premier constructeur à avoir franchi en Europe le seuil des 500 millions de consoles vendues depuis la première génération.

Les exclusivités, cheval de bataille pour les deux géants

Depuis plusieurs années, un facteur particulièrement important régale les joueurs lorsqu’ils doivent choisir leur console : les jeux exclusifs. À ce niveau, la stratégie de Microsoft semble témoigner d’un certain manque de vision :

  • Peu de titres phares propres à l’écosystème Xbox sont venus soutenir les ventes de la Xbox Series X|S en comparaison aux hits incontournables de la PS5 tels que « Demon’s Souls », « Ratchet & Clank : Rift Apart » ou encore « Returnal ».
  • A contrario, Sony n’a pas hésité à miser sur ses franchises et studios internes, renforçant ainsi son catalogue déjà très apprécié par les joueurs. Les prochains mois devraient d’ailleurs accueillir de nombreux blockbusters supplémentaires avec notamment Gran Turismo 7, God of War Ragnarok ou encore Horizon Forbidden West.

Game Pass, l’atout majeur de Microsoft ?

Game Pass

Malgré cette différence en termes de contenus exclusifs, la firme américaine dispose néanmoins d’une arme de choix pour séduire les joueurs : le service Xbox Game Pass. Proposé à un tarif très compétitif, ce dernier permet d’accéder à une large sélection de jeux en téléchargement ou même en streaming, avec des ajouts réguliers et des sorties simultanées avec celles des boutiques physiques pour certains titres.

Cette approche peut potentiellement aider la Xbox Series X|S à rattraper son retard si l’adhésion du public continue de croître, ainsi que celui des éditeurs tiers pour les grosses productions. De plus, l’intégration prochaine du service dans certaines Smart TV pourrait offrir à Microsoft une porte d’entrée idéale pour toucher un public encore plus large.

Un avenir plein de défis pour la Xbox Series X|S

Même si les premières batailles ont été perdues face à la PS5, il serait malvenu de sous-estimer l’écosystème Xbox qui dispose encore d’atouts considérables. Le rachat récent de plusieurs studios dont Bethesda laisse entrevoir des perspectives intéressantes pour les années à venir, avec de potentiels blockbusters déployés sur le territoire européen.

Néanmoins, pour espérer concurrencer la PS5 sur le long terme, Microsoft devra impérativement consolider son catalogue d’exclusivités et miser davantage sur sa communication auprès des amateurs de jeu vidéo européens. Un challenge de taille attend donc la marque américaine, mais l’officialisation récente des « 20 ans de Xbox » prouve qu’elle ne compte pas baisser les bras de si tôt.

Laissez un avis post

Laisser un commentaire