Nouveautés

Un émulateur Android fait renaître le Nokia N-Gage

Sorti il y a près de 20 ans, le Nokia N-Gage réapparait soudainement sur la scène de la téléphonie mobile. Perçu à l’époque comme une grande innovation pour le jeu sur mobile, l’appareil a toutefois connu un épouvantable échec commercial. Aujourd’hui, il revient sous la forme d’un émulateur conçu pour les smartphones Android. Ainsi, vous pourrez revivre la nostalgie des jeux d’antan sur les appareils les plus modernes.

Le premier téléphone pour le jeu mobile

Bien avant que les smartphones et les écrans tactiles n’arrivent sur le marché, les jeux mobiles ont déjà vu le jour. À l’époque, Nokia constituait une marque de référence pour les téléphones portables. L’ancien numéro 1 de la téléphonie mobile avait alors eu l’idée de sortir un modèle tout à fait inédit : le Nokia N-Gage. Ce dernier associait alors un téléphone portable et une console mobile en un seul appareil.

Le mobile ressemble énormément à une véritable console de jeu mobile avec un écran vertical au centre. De part et d’autre, l’on retrouve des touches téléphoniques ainsi que de des touches de commande pour les jeux.

Cette idée survenait dans l’objectif de concurrencer la Game Boy Advanced de Nintendo. Toutefois, l’objectif n’a pas été atteint et le Nokia N-Gage a été tout simplement un gros échec commercial. Avec moins de 10 000 exemplaires vendus, l’appareil a alors fini par disparaître des catalogues.

De nombreux titres mythiques

Le Nokia N-Gage disposait d’un fort catalogue de jeux pour un mobile. L’on retrouvait alors de titres comme Tony Hawk, Spiderman, les Sims, Tomb Raider, Splinter Cell et tant d’autres encore. À l’époque, tout cela en faisait une veritable merveille.

Récemment, l’appareil vient de renaître pour le plus grand bonheur des nostalgiques. Un émulateur nommé EKA2L1 a en effet vu le jour sur le Google Play Store. Celui-ci peut alors faire tourner les jeux que l’on retrouvait sur le Nokia N-Gage. Par ailleurs, il prend en charge Symbian S60v1, S60v3 et S60v5. Il permet également de personnaliser les boutons ainsi que d’ajuster le framerate.

Pour pouvoir utiliser l’émulateur, il faudra un appareil Android avec un processeur 64-bit et au moins 3 Go de RAM. Le GPU doit également prendre en charge OpenGL ES 3.0.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

To Top