top 9 des meilleures imprimantes 3D pour débutant

Photo of author

Hervé

Publié :

Se lancer dans l’impression 3D comporte des risques. L’un des plus importants est de choisir une imprimante qui ne réponde pas à nos besoins. Pour éviter une telle déconvenue, la facilité d’assemblage et la simplicité d’utilisation sont les premiers éléments à prendre en compte. À cela, on pourrait ajouter une documentation de qualité, et surtout la qualité de l’impression. En gros, l’imprimante 3D idéale pour un débutant doit offrir de bons résultats sans exiger d’efforts importants.

Face à un marché aussi bondé, et conscient du risque de choisir un équipement peu satisfaisant pour les débutants, nous avons soigneusement étudié des dizaines de modèles afin de vous proposer une sélection des meilleures imprimantes 3D pour débutants. Découvrez notre top 9 ci-dessous.

Notre sélection des meilleures imprimantes 3D pour débutants

Sovol SV06

Pour des premiers pas réussis dans le domaine de l’impression en 3D, rien de mieux que la SV06 de Sovol. Véritable bijou de technologie, la Sovol SV06 fonctionne en extrusion directe et offre un nivellement automatique du plateau. Utilisable via Carte SD ou par USB, cette imprimante est compatible avec Linux, Mac et Windows et nécessite le logiciel Cura. Elle offre notamment un volume maximal d’impression de 220 x 220 x 250 mm et embarque un extrudeur Direct Drive full metal.

Parfaite pour les débutants, cette imprimante 3D peut travailler avec les filaments PLA, ABS, PETG et TPU (flexible). Par ailleurs, elle offre une hauteur de couche variant entre 100 et 400 microns avec une buse pouvant atteindre 260°C. Son plateau quant à lui peut monter jusqu’à 100°C. De plus, la SV06 est animée par une carte mère 32 bits et des pilotes TMC2209. En cas de coupure de courant ou de pénurie de filament, vous pourrez toujours compter sur sa fonction de reprise d’impression.

AvantagesInconvénients
Solide gagnant pour la moitié du prix par rapport à d’autres modèlesOptions de menu à l’ancienne peuvent être déroutantes pour les débutants et les jeunes opérateurs
Mélange de l’imprimante Open Source i3 de Prusa avec des éléments de technologie CrealityPas tout à fait l’une des meilleures imprimantes 3D testées à ce prix
Facilité de recherche de pièces de rechange grâce à son statut Open Source
Livrée avec tout le nécessaire pour la configuration, y compris des outils et un échantillon de PLA
Volume d’impression généreux à prix correct

ELEGOO Neptune 4 Pro

Dans cette sélection des meilleures imprimantes 3D pour débutant, à côté de la Sovol SV06, la ELEGOO Neptune 4 Pro est tout aussi intéressante. C’est une imprimante 3D FDM dotée d’une vitesse d’impression de 500 mm/s. Son concepteur l’a doté d’une carte mère Klipper silencieuse avec un processeur ARM 64 bits 1,5 GHz à 4 cœurs. Deux composants de pointe qui permettent une production de modèles plus rapide que jamais. En outre, grâce aux fonctions d’input shaping et de pressure advance, elle offre une qualité de rendu exceptionnelle avec un volume d’impression de 225 x 225 x 265 mm qui répond aux besoins d’une large majorité des utilisateurs.

La technologie d’extrusion directe à double engrenage qu’elle intègre assure une alimentation en filament stable, et sa buse haute température permet l’usage de divers matériaux. Le Neptune 4 Pro d’ELEGOO embarque également de nombreuses fonctionnalités pratiques. Elle dispose notamment d’un plateau chauffant intelligent compartimenté qui optimise la température pour économiser de l’énergie. Enfin, les guides d’axes full métal garantissent précision et durabilité.

AvantagesInconvénients
Rapidité d’impression : Les tiges linéaires permettent une vitesse d’impression rapide.Compatibilité de filaments limitée : Elle ne prend pas en charge tous les types de filaments.
Ventilateur de refroidissement partiel en mode “Sport”.Peut être coûteux pour les débutants : Le prix initial peut être élevé pour les novices.
Nivellement automatique : Facilité d’utilisation grâce à un grand nombre de points de nivellement sur le plateau.Complexité de l’installation initiale : Le montage initial peut être un peu complexe.

Creality Ender 3 V2 Neo

Si vous êtes en quête d’une imprimante 3D efficace, fonctionnelle et surtout silencieuse, alors la Creality Ender 3 V2 Neo est faite pour vous. En effet, cette imprimante 3D robuste et polyvalente présente une conception entièrement métallique avec un portique solide qui lui assure une impression stable. De plus, elle intègre le système CR Touch qui simplifie le nivèlement automatique en surveillant et ajustant la hauteur d’impression.

En ce qui concerne l’extrudeur de cette imprimante, les ingénieurs de Creality l’ont équipé d’un extrudeur pur métallique “Bowden” qui garantit une extrusion fiable. Elle est également dotée d’une nouvelle plateforme d’impression qui combine revêtement PC, feuille d’acier à ressort et autocollant magnétique pour une adhérence optimale et un retrait facile des modèles. Avec une interface utilisateur améliorée et une carte mère silencieuse, l’Ender-3 V2 Neo offre une expérience d’impression agréable, parfaite pour les débutants.

AvantagesInconvénients
Volume d’impression de 220 mm x 220 mm x 250 mm.La buse peut chauffer jusqu’à 260°C, moins élevé que les Ender-3 S1 / Pro / Plus (300°C).
CR Touch d’origine pour le nivellement automatique du plateau d’impression.L’interface de l’écran en façade est disponible uniquement en anglais et chinois.
Extrudeur Bowden full metal pour une plus grande force d’extrusion et durabilité.Hauteur de couche minimale de 50 microns, maximale de 350 microns.
Châssis renforcé pour une meilleure stabilité.Vitesse d’impression maximale de 120 mm/s.
Nouvelle interface d’écran de 4,3 pouces avec prévisualisation du gcode.
Plateau d’impression magnétique et flexible pour un décollage facile des impressions.
Lit chauffant atteignant jusqu’à 100°C.
Accepte les filaments de diamètre 1,75 mm (PLA, ABS, PETG).

Kingroon KP3S 3.0

Bien qu’elle soit fortement plébiscitée par les professionnels de l’impression 3D, la Kingroon KP3S 3.0 est avant tout un dispositif fait pour les débutants. D’où sa présence dans cette sélection des meilleures imprimantes 3D pour débutants. C’est dire qu’elle offre des performances au top. En effet, on tient là une imprimante 3D compacte avec un volume d’impression généreux de 180 x 180 x 180 mm. Elle est parfaite pour les objets de grande taille.

Elle est équipée d’une extrudeuse à entraînement direct qui la rend compatible avec des filaments tels que PLA, TPU et PETG. C’est donc aussi une option qui brille par sa polyvalence. De plus, les rails linéaires sur les axes X et Y dont elle est équipée améliorent la précision et la vitesse d’impression pour un excellent rendu en un temps record. Par ailleurs, équipée du driver TMC2225, elle assure des impressions silencieuses et la surface d’impression magnétique amovible qu’elle embarque facilite le retrait des pièces imprimées. Avec un écran tactile de 2,8 pouces, elle est idéale pour les débutants en impression 3D.

AvantagesInconvénients
Volume d’impression plus grand (200 x 200 x 200 mm) par rapport à la version non-Pro.Nécessite une enceinte de protection pour imprimer des matériaux exotiques comme l’ABS.
Extrudeur Direct Drive Titan (rapport d’engrenage de 3:1) pour une meilleure alimentation du filament.Le heatbreak en PTFE limite les matériaux imprimables, mais peut être remplacé par un modèle full métal ou bi-métal.
Plateau chauffant avec plaque de verre trempé ou optionnellement un plateau flexible PEI lisse avec base magnétique.Le détecteur de fin de filament est un avantage, mais il peut nécessiter des réglages précis.
Contrôleurs de moteur pas à pas silencieux TMC2225 pour une impression relativement silencieuse.
Rapport qualité/prix très abordable

Bambu Lab P1P

Lorsqu’on parle d’efficacité et de polyvalence, très peu d’imprimantes 3D font mieux que la P1P de Bambu Lab. À la fois flexible et puissante, la Bambu Lab P1P offre une vitesse d’impression maximale de 500 mm/s et une qualité d’impression exceptionnelle. Si vous êtes du genre perfectionniste avec un énorme souci du détail, alors vous ne risquez pas d’être déçu par ce dispositif.

Grâce à son extrudeuse à entraînement direct, elle assure une extrusion de haute précision et parfaitement uniforme pour des impressions fluides. Elle également équipé d’un capteur de nivellement automatique du lit (ABL) qui assure une première couche parfaite. De plus, elle hérite du système éprouvé de cinématique et de contrôle du mouvement de Bambu Lab. Une particularité qui lui permet d’atteindre une accélération CoreXY jusqu’à 20 000 mm/s². Avec de telles fonctionnalités, difficile de rêver mieux comme machine pour imprimer vos objets.

AvantagesInconvénients
Vitesse d’impression extrêmement rapide (jusqu’à 500 mm/s)Absence de caisson fermé (contrairement aux modèles X1)
Excellente qualité d’impressionPas de radar Lidar pour détecter les problèmes d’impression (comme le décollement de la pièce)
Possibilité d’imprimer avec jusqu’à 16 filaments différents grâce à l’AMS (Automatic Material System)Firmware propriétaire et fermé (pas de possibilité de personnalisation du logiciel)
Montage rapide (moins de 15 minutes)
Prend en charge plusieurs types de filaments (PLA, ABS, PETG, TPU) 
Très bon rapport qualité/Prix 

Anycubic Kobra 2

Dans la catégorie des imprimantes FDM, la Anycubic Kobra 2 est l’une des options les mieux adaptés pour se lancer dans l’impression 3D. en effet, il s’agit d’une imprimante 3D FDM avec un excellent rapport qualité/prix. De plus, elle offre une vitesse d’impression 6 fois plus rapide que d’autres imprimantes. C’est un excellent choix pour les gros travaux et pour les utilisateurs en quête d’efficacité.

Ce modèle est par ailleurs doté d’un système d’auto-nivellement LeviQ 2.0 ainsi qu’un refroidissement amélioré. On y retrouve également un double axe Z stable, un capteur de filament intelligent et un assemblage modulaire facile. En gros, le must pour faire ses premiers pas dans le domaine de l’impression en 3D. Cependant, bien que les menus soient en anglais, elle est simple à prendre en main et permet des impressions rapides et de qualité grâce à ses spécifications assez spéciales.

AvantagesInconvénients
Vitesse d’impression jusqu’à 250 mm/s, soit cinq fois plus rapide.Volume d’impression relativement petit (220 x 220 x 250 mm).
Assemblage simple et rapide, idéal pour les débutants en impression 3D.Filament fourni ne servira qu’à imprimer un ou deux objets de test.
Nouvel extrudeur avec ventilation améliorée.
Auto-leveling du plateau avec Anycubic LeviQ Smart Leveling en 25 points.
Surface d’impression en PEI magnétique et flexible.

P1S de Bambu Lab

Que ce soit pour faire vos débuts dans l’impression 3D ou même pour un usage professionnel, la Bambu Lab P1S a le potentiel de répondre à toutes vos attentes. Et pas besoin de vous ruiner, car elle est disponible à un prix très abordable. En effet, vous avez là un équipement fiable et performant. De plus, elle est prête à l’emploi dès le déballage, avec une mise en place rapide en seulement 15 minutes. Par ailleurs, elle est équipée d’une extrudeuse à entraînement direct qui garantit une extrusion précise et uniforme, idéale pour des impressions fluides et impeccables.

Dotée d’une caméra intégrée pour la surveillance à distance et le timelapse, la P1S offre une expérience sans souci à chaque impression. Elle est également compatible avec jusqu’à 16 couleurs grâce à la technologie AMS. En somme, la Bambu Lab P1S est une imprimante 3D qui allie parfaitement efficacité et polyvalence.

AvantagesInconvénients
Design soigné et protection optimale lors du transportComposée de panneaux en plastique et de verre
Système de mouvement Core XY pour rapidité et précisionDépendance de la vitesse d’impression aux ventilateurs pour le refroidissement
Facilité d’utilisation dès la sortie de la boîteRapport qualité/prix très élevé
Impression multi-matériaux avec le système AMS inclus dans le P1S Combo
Tubes en fibre de carbone pour l’axe X et tiges en acier pour l’axe Y
Moteurs NEMA 17 pour contrôler les trois axes

Bambu Lab X1 Carbon Combo

Autre modèle signé Bambu Lab, le Xi Carbon Combo une référence pour les professionnels exigeants, ce qui n’en fait pas moins une bonne option pour débuter dans l’impression 3D. En effet, la Bambu Lab X1-Carbon Combo est une véritable fusion de performance et de polyvalence. Avec une résolution Lidar de 7 μm, elle offre des impressions fluides et de haute qualité.

L’architecture CoreXY de ce modèle permet une accélération de 20 000 mm/s², garantissant une vitesse d’impression de 500 mm/s. Difficile de trouver des modèles qui font mieux sur le marché. Cette imprimante est par ailleurs capable de produire des objets multicolores jusqu’à 16 couleurs grâce à sa capacité multi-matériaux. De plus, elle est dotée d’un double nivellement automatique du lit, ce qui fait d’elle une solution idéale pour les créateurs exigeants.

AvantagesInconvénients
Vitesse d’impression élevée (500 mm/s) avec accélérations de 20 000 mm/s² (CoreXY et Direct Drive)Électronique propriétaire et fermée
Résolution Lidar de 7 μm pour une haute qualité d’impressionVersion classique de plus en plus rare
Capacité multicolore et multi-matériaux (jusqu’à 16 filaments différents)Nécessite une mise à niveau automatique du lit (double vérification pour une fiabilité accrue)
Enceinte fermée à température régulée et à l’air filtré pour l’impression de filaments exotiquesAnalyse du lit et du filament par micro radar Lidar
Compatible avec l’AMS (Automatic Material System) pour imprimer avec plusieurs filaments

Creality Ender 3 S1 Pro

L’imprimante Ender 3 S1 est une autre création de Crality qui a tout le mérite de figurer dans cette sélection. Imprimante 3D haute température dotée d’une structure intégrée, elle embarque un écran LCD, une lampe LED et un système de nivellement automatique CR-Touche qui sont les principaux gages de son efficacité.

Son extrudeuse à double engrenage entièrement métallique Sprite permet d’imprimer avec divers filaments PLA ou TPU. Côté ergonomie, c’est loin d’être le modèle le plus compliqué à utiliser qui soit. Pour cela, son concepteur l’a doté d’un écran tactile de 4,3 pouces qui simplifie les opérations manuelles. De plus, cette machine offre une fonction de gravure laser, un refroidisseur à liquide, une carte mère silencieuse et la compatibilité avec la gravure laser personnalisée.

AvantagesInconvénients
Extrudeuse directe à double engrenage entièrement métallique SpriteAbsence de tube en téflon (remplacé par un alliage de titane)
Bonne vitesse d’impressionPrix de vente assez élevé
Nivellement automatique CR-touchÉcran tactile de 4,3 pouces (couleur) pour une utilisation conviviale
Grand écran de contrôle (4,3 pouces, couleur)
Plateau d’impression avec PEI pour une meilleure adhérence des impressions et un décollement facilité

Imprimante 3D : comment faire le meilleur choix ?

Face à un marché aussi bondé que celui des imprimantes 3D, plonger sur le premier modèle qui se présente peut-être une énorme erreur. Pour vous éviter un choix préjudiciable, voici quelques éléments à prendre en compte pour choisir la meilleure imprimante 3D pour débutant.

Pour quel usage ?

Si vous ne savez clairement pas pourquoi vous recherchez une imprimante 3D, alors vous risquez de choisir un modèle insatisfaisant. Définir l’usage prévu par votre appareil est donc déterminant. Il peut notamment être à usage professionnel, éducatif ou simplement personnel. Tous ces détails influenceront votre choix.

Bien choisir le type d’imprimante

Quel type d’imprimante 3D choisir ? Lorsqu’on est débutant, cela peut être une question assez difficile à répondre. Surtout si on souhaite choisir le meilleur modèle. C’est dire qu’il existe plusieurs types d’imprimantes 3D grand public, ou plus précisément trois types.

  • FDM (Fused Deposition Modeling)
  • SLA (Sterelithography)
  • SLS (Sélective Lser Sinteting).

Le type FDM est le plus apprécié à cause de son côté abordable et sa simplicité d’usage, ce qui en fait une référence pour les débutants. Les types SLA et SLS quant à eux, offrent une meilleure qualité d’impression, mais ils sont nettement plus onéreux et nécessitent un entretien plus poussé.

Et la surface d’impression alors ?

Selon le type d’objet que vous souhaitez imprimer, la surface d’impression est critère déterminant. Il faut donc s’assurer qu’elle soit adaptée à vos projets d’impression.

Compatibilité : un facteur essentiel

Avant de choisir une imprimante 3D, il faut également vérifier les matériaux compatibles. En effet, si certains modèles peuvent se montrer polyvalents et utiliser plusieurs types de matériaux, d’autres sont spécifiques. Vous pouvez notamment imprimer vos objets en PLA, en ABS ou encore en PETG.

Résolution d’impression

Mesurée en microns, la résolution d’impression est cet élément qui vous permettra d’apprécier les finitions de vos objets imprimés. C’est d’ailleurs l’un des principaux éléments de choix d’une imprimante 3D pour débutant Plus elle est grande, plus les finitions sont soignées. Vous n’êtes certainement pas en quête d’une imprimante 3D qui vous donnera des objets avec des défauts. Pour éviter cela, il faut opter pour un modèle avec une résolution élevée, même si le prix à payer est une augmentation du temps d’impression.

Ergonomie

Rechercher la meilleure imprimante 3D pour débutant, c’est avant tout chercher un modèle ergonomique et simple à utiliser. D’où l’idée d’opter un modèle avec une interface simplifiée et facile à utiliser. Précisons que la configuration et le calibrage de certains appareils sont plus difficiles que d’autres.

La connectivité et le logiciel d’utilisation doivent aussi simple avec des préférences qui vous sont propres. En matière de connectivité, l’idéal reste de choisir un dispositif qui offre plusieurs possibilités (USB, Carte SD, Wi-Fi, Bluetooth, etc.). En ce qui concerne le logiciel d’impression (slicer), il faudrait s’assurer qu’il offre une prise en main facile.

Rapport qualité/prix

Pour choisir une imprimante 3D satisfaisante, il faudrait s’assurer d’avoir un bon budget. Il faut surtout qu’il soit réaliste, car la variation des prix d’une marque à une autre peut être assez considérable selon les fonctionnalités et les performances qu’il offre.

SAV

Lorsqu’on est débutant dans le domaine de l’impression 3D, choisir une marque dont le revendeur ou le fabricant offre un bon support technique et un service après-vente efficace est important. Cela permet d’assurer une assistance de qualité en cas de problème ou de besoin d’aide.

Se lancer dans l’impression 3D exige la prise en compte de plusieurs facteurs. Et l’un, si ce n’est le principal, est le choix de son imprimante. En effet, il doit être fait pour répondre à vos besoins spécifiques, éléments essentiels pour choisir de la meilleure imprimante 3D pour débutant. C’est déjà la fin de cet article, et nous espérons qu’il a pu vous permettre de trouver votre équipement. N’hésitez pas à partager votre expérience d’utilisation en commentaire.

Laissez un avis post

Laisser un commentaire