Test Stellar Blade : les fans d’action non-stop sont servis, c’est une véritable claque stélaire

Photo of author

Hervé

Publié :

Récemment au cœur de la polémique concernant sa non-censure, Stellar Blade reste un excellent jeu, et qui plus est, particulièrement attendu. Nous l’avons testé pour vous et voici notre verdict.

Aujourd’hui, Stellar Blade se présente incontestablement comme l’une des exclusivités PlayStation 5 les plus attendues. C’est donc normal qu’il ait suscité beaucoup d’attentes et de controverses avant même sa sortie. Entre promesses d’une expérience visuelle révolutionnaire et le poids de tenir tête à des titans du genre action comme Devil May Cry ou NieR, ce jeu développé par Shift Up ambitionne de redéfinir les standards du jeu d’action linéaire et semi-linéaire.

À moins de 48 heures de sa sortie officielle, nous avons pris le temps d’examiner minutieusement la structure du jeu, mais également de jauger l’efficacité de son gameplay et de nous frotter à son premier boss. C’est dire que maintenant on a une idée plutôt claire de ce qui nous attend dans le jeu. Voici notre verdict après une trentaine d’heures de jeu.

Stellar Blade : Une première impression prometteuse

Après avoir passé environ trente heures aux côtés d’Eve, la guerrière envoyée sur Terre pour sauver l’humanité, il semble que Stellar Blade puisse effectivement prétendre à une place aux côtés des plus grands noms du genre.

Le jeu tire avantage de nombreux éléments de ses prédécesseurs tout en essayant d’y ajouter sa propre touche unique. Quoi qu’il en soit, de prime abord, et après les 33 heures passées sur le jeu, c’est indéniable que la nouvelle pépite de Shift Up tient amplement ses promesses.

Performance technique et modes graphiques

Lors de notre test, ayant opté pour le mode « Balanced performance » c’est-à-dire le mode de 50/60 FPS, 4K upscale, nous avons noté que le travail de Shift Up mérite des éloges. Il y a eu peu de baisses de performance ou de détériorations graphiques.

Le joueur a également le choix entre deux autres modes axés soit sur la qualité graphique soit sur la performance dynamique. De quoi féliciter le travail exceptionnel et surtout le talent de Kim Hyung Tae qui a complètement sublimé par la qualité des différents modes graphiques.

Une esthétique soignée, mais inégale

Le design du personnage, élaboré par Hee-Cheol Jang, se démarque visuellement et contribue significativement à l’identité unique du jeu. On est également ébloui par la finesse des détails et surtout par la qualité des décors.

Les créatures effrayantes et cauchemardesques ajoutent à l’ambiance singulière du monde de Stellar Blade un attrait assez singulier. On ne saurait poursuivre sans relever les distances d’affichage qui laissent l’opportunité au joueur d’apprécier un monde en plein chaos, ou du moins ce qu’il en reste.

Détails artistiques et conception du monde

Bien que les personnages bénéficient d’une attention particulière en termes de design visuel, certains aspects de la direction artistique ont été moins convaincants. La représentation de paysages désertiques excessifs a souvent été perçue comme une faiblesse majeure, nuisant à l’immersion générale du jeu.

Vision apocalyptique et cohérence de l’environnement

Contrairement à certains mondes post-apocalyptiques contemporains qui cherchent à innover dans leur représentation de catastrophes, Stellar Blade reste attaché à des visions peut-être trop classiques, bien que techniquement réussies.

Gameplay : défis et boss initiaux

La structure du jeu et son gameplay ont été mis à l’épreuve dès les premiers boss, révélant une combinaison de défis qui teste adéquatement les compétences du joueur sans paraître injuste ou excessive. Cette balance délicate semble bien maîtrisée par Shift Up.

  • Efficacité des commandes en combat
  • Équilibre entre challenge et accessibilité
  • Diversité et originalité des ennemis rencontrés

Stellar Blade : un potentiel indéniable malgré quelques défauts

Stellar Blade offre beaucoup d’éléments louables, notamment en termes de design et de performance. Toutefois, il y a des améliorations nécessaires concernant la diversité des environnements et l’aspect parfois monotone de la direction artistique.

Malgré ces défauts, les moments où le jeu brille offrent une véritable satisfaction, tant visuelle qu’en termes de gameplay, faisant de lui une étoile montante dans le ciel déjà vastement peuplé des jeux d’action sur consoles next-gen.

Peut-il être considéré comme une référence future ?

Avec potentiellement quelques ajustements futurs, Stellar Blade pourrait non seulement concurrencer, mais aussi surpasser certaines références actuelles du marché des jeux d’action.

Laissez un avis post

Laisser un commentaire