Fintech

Technologie blockchain : peut-on se passer des banques ?

Blockchain

De nombreuses technologies voient le jour grâce aux contributions des scientifiques. Le protocole révolutionnaire blockchain a contribué à la résolution du problème de double dépense. Il s’agit d’un souci rencontré lors du développement de la monnaie numérique. La technologie blockchain a émergé avec les cryptomonnaies comme le Bitcoin.

Elle assure des transactions sécurisées au point où certains la considèrent comme une véritable menace pour les banques. Peut-on se passer des institutions financières avec l’avènement de la blockchain ? Les réponses ici !

Les avantages de la technologie blockchain

Blockchain signifie « chaîne de blocs ». C’est une technologie qui assure un stockage et une transmission fiable des données afin de sécuriser une transaction financière. Dans ce système d’échange, le nombre d’intermédiaires est réduit. Ceci permet de garder un historique bien détaillé des informations à la fin de l’opération.

Toutes les opérations réalisées à travers ce protocole peuvent être retracées avec précision. Le Bitcoin a déclenché cette révolution financière. Comme l’indique cet avis, vous pourrez investir en toute quiétude dans les cryptomonnaies.

technologie blockchain

La technologie blockchain permet une transaction de pair à pair. Cette forme de transaction réduit les frais de transactions d’un côté. De l’autre, elle protège les utilisateurs des crises en cas de fragilisation du système bancaire.

Les conflits d’intérêts sont évités grâce au protocole blockchain. Il est stable et inviolable. Ce système permet également d’effectuer des échanges monétaires rapides.

Impact sur le secteur bancaire

L’avènement de la technologie blockchain a contribué l’utilisation des cryptomonnaies dans différents projets. À travers la publication de son premier white paper, Satoshi Nakamoto a inventé la monnaie électronique et mis en place le système de transaction « peer-to-peer ». L’usage du bitcoin a eu des impacts perceptibles sur les banques.

Aujourd’hui, les professionnels et les particuliers peuvent aisément envoyer des devises au-delà des frontières de leur pays de résidence grâce au bitcoin. Les virements Western Union ou SWIFT sont réduits du fait que les échanges décentralisés soient rapides, sécurisés et peu couteux.

Aussi, les investisseurs peuvent désormais s’adresser sans difficulté aux porteurs de projets d’innovation sans passer par les plateformes intermédiaires. Vous pouvez échanger le bitcoin contre d’autres devises (dollar, yuan, euro) sur les sites de conversion sans recourir aux banques.

Le cours du bitcoin est très volatile. Ceci représente un avantage considérable dans les échanges de devis. Le bitcoin s’utilise également comme moyen de paiement lors des achats en ligne.

Les banques : bientôt des institutions caduques ?

La cryptomonnaie et la technologie blockchain défient le fonctionnement des institutions bancaires. D’autres les voient comme la banque de demain. Si ceci n’est pas impossible, il faut reconnaître que la technologie blockchain présente un certain nombre de limites.

bitcoin

Les transactions locales (paiements, virements…) via les systèmes bancaires sont moins couteuses qu’avec la blockchain. De plus, les banques atteignent un niveau vraiment élevé de transactions quotidiennes. Ceci n’est pas toujours le cas avec la blockchain.

Les cryptomonnaies sont des actifs similaires à des actions en bourse. Il serait dommage de les utiliser pour effectuer des achats en ligne alors que leur valeur peut augmenter ou baisser à tout moment. On peut tout simplement utiliser une carte bancaire pour payer en ligne au lieu du bitcoin.

D’autre part, les banques sont en mesure de financer une économie entière par la dette. Les clients bénéficient également d’accompagnement et de conseils d’institutions bancaires lors des démarches juridico-financières. Jusqu’à preuve du contraire, le bitcoin n’est pas encore arrivé à remplacer les monnaies fiduciaires comme l’euro.

Pour cause, de nombreux utilisateurs hésitent toujours à l’adopter comme monnaie. Le réseau des utilisateurs des cryptomonnaies est restreint. Ceci n’est pas le cas avec les monnaies générées par les banques.

Enfin, certaines institutions financières ont déjà intégré cette technologie dans leurs offres et services. Il est assez difficile de penser la disparition totale des banques et de leurs services avec l’avènement du protocole blockchain.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

To Top