Startup

Sorare s’élève au rang de licorne de la French Tech

Les effervescences sur les actualités blockchain aidant, les NFT ont le vent en poupe. Aux États-Unis, il y a NBATopShot qui a fait le buzz en mars 2021. En France, il y a une version football et c’est même le leader mondial du secteur, Sorare. Il s’agit pourtant d’une startup créée il y a de cela trois ans. Si on reparle de cette firme de « Fantasy football » c’est qu’elle vient récemment de battre un record sur la French Tech.

Pour prendre conscience de cet énorme buzz, un petit survol historique s’impose. Fondée par Nicolas Julia et Adrien Montfort, Sorare a été lancée en 2019. La jeune pousse utilise la blockchain basée sur le protocole Ethereum pour percer le marché des NFT (jetons non fongibles) sportifs. Le moins que l’on puisse dire c’est que son pari a tenu.

À ses débuts, la startup dispose d’un pré amorçage de 550 000 euros. Le concept ayant plu à des joueurs, clubs et investisseurs, l’entreprise a entrepris une levée de fonds et en a ainsi pu récolter 3 millions d’euros. C’était en juillet 2020. Cette somme a permis d’étendre sa notoriété et ses champs d’action. Une autre levée de fonds s’en est suivie en février 2021, plus retentissante cette fois-ci avec à la clé 40 millions d’euros.

Une levée de fonds record

La marque est devenue une licorne de la French Tech après la dernière levée de fonds 21 septembre 2021. Organisée par Softbank, elle a permis de lever 680 millions de dollars, soit 580 millions d’euros. C’est un record qui efface des tablettes celui tenu par Contentsquare avec ses 500 millions de dollars, soit 425 millions d’euros.

Des grosses pointures de la Fin Tech ont participé à cet évènement historique. On citera Kima Ventures, Benchmark, Partech, Liontree, Atomico, Blisce, D1 Capital, Accel, etc. Des joueurs de foot ont également fait partie des investisseurs dont les plus illustres sont Gérard Piqué et Antoine Griezmann.

Après un tel succès, Sorare songe à intégrer d’autres disciplines sportives dans sa plateforme. La jeune pousse explique à ce sujet que : « Ces fonds seront mis à utilisation pour soutenir l’ambition de la start-up de construire une expérience de jeu révolutionnaire, réinventant la façon dont les supporters tissent des liens forts avec les clubs et les joueurs qu’ils admirent. Sorare entend également s’étendre vers de nouveaux sports afin de permettre au plus grand nombre d’assouvir leur passion et d’expérimenter le monde inédit des fantasy sports basés sur les NFT. »

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

To Top