Tech

Qualcomm est certain de faire mieux que la puce Apple M2

Qualcomm

Apple vient tout juste de lancer la seconde génération de ses puces Apple Silicon lors de la présentation de la puce M2. La majorité des opinions admettent alors qu’Apple veut rester sur la lancée de la M1 pour écraser entièrement la concurrence. Toutefois, les dirigeants de Qualcomm ne semblent pas du tout craindre la marque à la pomme. Encore plus, ils annoncent même ouvertement pouvoir en faire mieux. La course aux performances promet alors d’être musclée pour les prochaines années.

Apple a donné un bel exemple

En 2020, Apple avait chamboulé le marché des processeurs pour ordinateurs avec le lancement de la nouvelle famille de puces Apple Silicon. Symbolisé par le lancement de la puce M1, cela a propulsé Apple loin devant ses principaux concurrents. En effet, la M1 sur un iPad Pro pouvait même surclasser les processeurs Intel Core-i9 des précédents MacBook Pro. Les nouveaux SoC se montre aussi nettement supérieurs en termes d’efficacité énergétique.

Par conséquent, tous les nouveaux Mac embarquent désormais une variante de la M1. Selon les performances désirées, l’on peut choisir entre la M1, la M1 Pro, la M1 Max et enfin la M1 Ultra. En lançant la M2, l’on peut s’assurer qu’Apple compte bien enfoncer le clou et asseoir cette domination.

Si l’on suit la progression de la précédente génération, ce nouveau SoC verra apparaître différentes variantes plus puissantes avant l’arrivée de la prochaine génération.

Une coopération avec Nuvia

Qualcomm de son côté ne paraît pas du tout inquiet par rapport à cette belle lancée des Apple Silicon. Ils restent même confiants quant au fait qu’ils réussiront à devancer le géant de Cupertino. La principale cause en est certainement la participation de la startup Nuvia.

Pour rappel, il s’agit d’une startup spécialisée dans la conception d’architectures ARM et rachetée l’année dernière par Qualcomm. Les fondateurs de cette société ont d’ailleurs auparavant travaillé pour Apple dans la conception de ses Apple Silicon. Ils disposent également de diverse expériences du côté de Google et Intel. En d’autres termes, ils disposent des solides connaissances pour pouvoir rivaliser avec Apple.

Les prochains SoC de Qualcomm vont-ils vraiment battre les Apple M2 ?

Grâce à la création des puces par Nuvia, l’on est très enthousiaste du côté de Qualcomm. L’entreprise de San Diego projette de créer des puces gravées en 4 nm et adoptant la dernière architecture ARM v9. D’ailleurs, cela se rencontre déjà sur les derniers SoC de la marque comme les Snapdragon 8 Gen 1 et 8+ Gen 1. A titre de comparaison, les M1 et M2 d’Apple basés sur ses SoC mobiles A14 et A15 sont gravées en 5 nm et utilisent encore une architecture ARM v8. Sur le papier, Qualcomm est alors parfaitement en mesure de rivaliser avec Apple.

Qualcomm Snapdragon 8 Gen 2

Toutefois, Qualcomm ne prévoit ses premières puces qu’en 2023 au mieux. D’ici là, Apple aura déjà commercialisé les déclinaisons plus performantes de sa nouvelle puce. Ainsi, même si Qualcomm fait mieux que la Apple M2, l’on ne sait pas s’il fera mieux que la M2 Max par exemple. Aussi, il se peut que lors de la sortie de ces nouveaux SoC Qualcomm, l’on assiste déjà au lancement de la M3. Cette dernière pourrait très bien utiliser une gravure en 4 ou 3 nm ainsi qu’une architecture ARM v9.

Aussi, comme Nuvia est plus compétent en termes de CPU, le GPU pourrait encore causer des soucis à Qualcomm. Tout ce dont on peut être sûr, si Qualcomm tient bien ses propos, l’on assistera prochainement à une explosion des puissances sur ordinateurs portables ou même de bureau.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News

To Top