Nouveautés

Qualcomm : de nouveau intéressé pour devenir actionnaire d’ARM ?

Qualcomm

Nvidia a récemment échoué l’acquisition de l’entreprise britannique ARM. Après ce fait, Qualcomm serait à nouveau intéressé à devenir actionnaire de ce dernier.

Un consortium pour racheter ARM ?

ARM voit actuellement sa situation en suspens. Nvidia avait entamé une action pour racheter la société pour finalement échouer en février dernier. La transaction 40 milliards de dollars n’a pas abouti à cause des législations antitrust. SoftBank, le groupe détenant ARM, a même dû adresser un dédommagement d’une valeur de 1,25 milliard de dollars à Nvidia.

Depuis cet incident, ARM est de nouveau disponible sur le marché. SoftBank a alors introduit les actions de la société britannique en bourse. Les probabilités se tournent vers le marché new-yorkais aux dépens de celui de Londres. Cette décision a pour objectif d’assurer des gains considérables pour cet actif.

L’échec du rachat du fabricant de semi-conducteurs par Nvidia n’était pas une véritable surprise. L’opération présentait un bon nombre d’opposants, dont la FTC des États-Unis, la CMA britannique. Qualcomm, Google et Microsoft étaient également contre. Qualcomm serait toutefois à créer un consortium pour l’acquisition d’ARM.

Après les déclarations du PDG de Qualcomm, Cristiano Amon, sa société serait prête à créer un consortium pour acquérir ARM. Elle serait intéressée à investir pour acquérir des parts d’actions. Amon considère qu’ARM sera un actif essentiel au développement de Qualcomm.

Qualcomm porte un nouvel intérêt après l’échec de Nvidia ?

La raison de créer un conglomérat pour racheter ARM présente un objectif clair : l’indépendance de celle-ci. Pour éviter le même échec que Nvidia, Qualcomm envisage seulement de devenir actionnaire dans le projet et non de devenir le propriétaire.

L’autre raison concerne le prix du rachat. L’opération couterait plusieurs milliards de dollars. Nvidia avait proposé plus de 40 milliards pour la transaction. Qualcomm devrait donc en préparer autant. Mais le PDG de la société affirme que d’autres entreprises pourraient se joindre au projet pour proposer une offre conséquente.

Pour l’instant, il s’agit seulement de commentaires de la part du PDG de Qualcomm. Il faut toutefois mentionner que le PDG d’Intel avait évoqué une idée similaire pour acquérir ARM. Cette dernière est d’ailleurs le fruit d’un effort et d’un investissement collectif incluant Apple et Qualcomm. Son succès se base sur son architecture indépendante et ouverte où tout le monde peut investir.

Conclusion

Qualcomm était un des opposants au rachat d’ARM par Nvidia. Pour elle, ARM devait rester indépendante et ouverte à tous. Pour appuyer ses dires, le PDG de la société évoque la création d’un conglomérat pour racheter l’entreprise britannique.

 

 

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News

To Top