Tech

Nvidia 3D MoMa : la technologie pour créer des objets 3D plus facilement

Nvidia 3D MoMa

Nvidia vient de présenter une nouvelle technologie lors de la Conference Computer Vision and Pattern Recognition (CPVR) à La Nouvelle-Orléans. Durant l’événement, la compagnie a présenté la Nvidia 3D MoMa, une IA visant à simplifier la création d’objets en 3D.

Obtenir un rendu en 3D depuis des images en 2D

La création d’objets en 3D reste à ce jour un des défis importants pour les studios. Qu’ils soient créateurs de jeux vidéo ou d’animations, le processus prend du temps, surtout pour de nouveaux objets détaillés. Nvidia a profité de la CPVR pour présenter un outil permettant de réduire le temps nécessaire pour créer une variété d’objets en 3D.

Le mot clé de la technologie Nvidia 3D MoMa serait la liberté. Elle exploite le rendu en pipeline inverse pour concevoir un objet en 3D à partir d’images en 2D. Cela s’applique à toutes les choses qui viennent à l’esprit, quelles que soient leurs formes ou leurs apparences.

Cette technique diffère du champ de rayonnement neuronal pour créer des scènes 3D à partir d’images 2D. La technologie fournit des modèles de maillages triangulaires directement exploitables pour le créateur. Les objets conçus deviennent immédiatement disponibles pour l’importation dans les moteurs graphiques, pour le traitement, etc.

La Nvidia 3D MoMa fera gagner du temps

Nvidia mentionne la nécessité d’un objet 3D exploitable dans les outils les plus utilisés, comme les moteurs de jeu, les modélisateurs 3D et les rendus de films. Ces éléments sont plus connus sous le nom de « mesh ». Cet aspect pratique augmente l’intérêt de la technologie 3D MoMa.

Le procédé de la création d’un mesh requiert des techniques de photogrammétrie complexes. Ces derniers demandent du temps et du travail. La Nvidia 3D MoMa vise à simplifier le processus en générant des modèles de maillage triangulaire en une heure de calcul sur un seul GPU Nvidia Tensor Core.

Durant la démonstration, Nvidia a utilisé le thème du Jazz, ce qui colle bien à la ville de La Nouvelle-Orléans. Selon la firme, « le jazz est synonyme d’improvisation et Nvidia rend hommage au genre avec une recherche en IA qui pourrait un jour permettre aux créateurs d’improviser avec des objets 3D créés juste dans l’espace de temps qu’il faut pour effectuer une jam session ».

Conclusion

Nvidia vient de démontrer une technologie permettant de faciliter la création d’objets 3D. Ce projet pourrait amener de grands changements dans le secteur du jeu vidéo, des films d’animation et de la modélisation 3D.

 

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News

To Top