Netflix prêt à déplumer votre portefeuille avec une augmentation de prix imminente

Face à la baisse de revenus et l'attention négative suscitée par la récente grève des scénaristes, Netflix pourrait envisager d'augmenter les prix de ses abonnements pour pallier cette situation. Cette stratégie a déjà été mise en place en 2022, avec une hausse des tarifs qui avait permis à la plateforme de renouer avec la croissance. Dans cet article, nous vous présentons les différents éléments ayant conduit à cette rumeur d'augmentation.

Photo of author

Sergio Somar

Publié :

Les conséquences de la grève des scénaristes sur Netflix

L’une des principales raisons évoquées pour expliquer cette possible hausse des prix est la grève actuelle des acteurs et des scénaristes à Hollywood. En effet, Netflix fait partie des principaux producteurs touchés par ce mouvement social, mettant en lumière certaines de ses pratiques commerciales jugées défavorables pour les artistes concernés.

Selon un rapport du Wall Street Journal, cette attention négative pourrait inciter Netflix à attendre que les projecteurs soient braqués sur d’autres sujets avant de procéder à une augmentation de ses tarifs, notamment sur son offre sans publicité, la plus populaire auprès des abonnés.

Une baisse de revenus liée au désengagement des abonnés

En début d’année 2022, Netflix a connu une baisse exceptionnelle de ses revenus, due en partie à un désengagement de certains abonnés. Cette situation était inédite pour la plateforme qui, depuis sa création en 2011, n’avait jamais enregistré une baisse des abonnements.

Pour faire face à cette crise, Netflix avait alors décidé d’augmenter ses prix, ce qui lui avait permis de retrouver le chemin de la croissance. Moins de deux ans plus tard, la plateforme songerait à nouveau à revoir ses tarifs à la hausse.

L’augmentation des prix : stratégie de rentabilisation ?

Ces derniers mois, on observe chez Netflix une volonté accrue de maximiser ses profits et rentabiliser son service. Deux axes principaux se dégagent de cette stratégie :

  • Blocage du partage de compte : Netflix cherche à limiter le partage d’abonnement entre plusieurs utilisateurs, afin d’inciter davantage de personnes à souscrire à un abonnement individuel.
  • Augmentation du prix des abonnements : l’idée d’une nouvelle hausse des tarifs fait suite à la suppression de l’offre Essentiel sans publicité à 8,99 euros par mois, jusqu’alors la moins chère pour les abonnés ne souhaitant pas être exposés à la publicité.

Selon les travaux préparatoires publiés par Le Wall Street Journal, une augmentation de prix serait actuellement à l’étude par la direction de Netflix.

Vers une priorité donnée aux marchés nord-américains ?

D’après les informations rapportées par Première, citant le Wall Street Journal, cette augmentation de tarifs concerne principalement les offres sans publicités pour les abonnés résidant en Amérique du Nord, incluant les États-Unis et le Canada. Toutefois, il n’est pas exclu que cette stratégie soit étendue à d’autres marchés mondiaux.

L’avenir de Netflix face à ces nouvelles rumeurs

Alors que la hausse des prix est encore au stade de rumeur, il convient de rappeler que certaines décisions précédentes avaient déjà suscité l’incompréhension et la déception chez une partie du public. En effet, en juin 2022, la plateforme avait évoqué la possibilité de supprimer son offre Essentiel sans publicité à 8,99 euros par mois, mettant de facto un terme à la possibilité pour certains utilisateurs de profiter d’un tarif avantageux.

S’il est encore trop tôt pour affirmer avec certitude que cette nouvelle augmentation aura lieu, il semble néanmoins légitime de s’interroger sur les conséquences qu’une telle décision pourrait avoir sur l’image de marque de Netflix dans un marché où la concurrence fait rage.

Laissez un avis post

Laisser un commentaire