Netflix atteint les 230 millions d’abonnés mais reste déficitaire

Photo of author

Jean

Publié :

L’année 2022 a été assez chamboulée pour Netflix. Après avoir fait face à différentes difficultés, le service de streaming vidéo a terminé tout de même son année d’une manière prospère. Lors de la présentation des résultats du quatrième trimestre, l’entreprise a évoqué une hausse du nombre de ses abonnés en atteignant un nouveau record. Ainsi, elle demeure la plateforme de vidéo à la demande la plus populaire du marché. 

Un nouveau record pour Netflix

Lors du dernier trimestre, Netflix a atteint de nouveaux sommets en dépassant les 230 millions d’abonnés. Un nouveau record pour le géant du streaming, qui a dû stagner sur la barre des 200 millions d’abonnés pendant deux ans. Durant cette période, la plateforme n’a donc réussi à recruter que 30 millions de nouveaux utilisateurs. 

Malgré cela, l’entreprise a quand même réussi à dépasser les estimations des analystes. Elle le doit entre autres à la sortie des séries très attendues telles que : Purple Hearts, Monster: The Jeffrey Dahmer Story sans oublier Wednesday, le plus grand succès de l’année, ainsi que le documentaire sur Harry et Meghan. Par conséquent, Netflix a pu convaincre ses abonnés à revenir et à en attirer de nouveaux. Par ailleurs, il y a la nouvelle formule avec publicités, qui a séduit près de 9% des nouveaux abonnés.

Netflix

Une situation pas aussi bénéfique

Par ailleurs, la société a également mentionné le départ de l’ancien co-PDG de la grande firme, Reed Hastings, qui a occupé le poste durant 25 ans. Et malgré les résultats assez encourageants de l’année dernière, Netflix devrait encore multiplier ses efforts afin d’améliorer la rentabilité de son service. En effet, du point de vue financier, les résultats restent assez défavorables. Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires de l’entreprise n’a augmenté que de 1,9% d’une année à l’autre et le bénéfice net de l’entreprise a connu une baisse considérable. L’entreprise n’a alors accumulé que seulement 55 millions de dollars alors que durant la même période en 2021, le bénéfice net s’élevait à 607 millions de dollars.

Une formule gratuite comme solution potentielle

Au mois de novembre dernier, Netflix a lancé sa formule moins chère avec publicité coûtant 5,99 dollars par mois. Une formule qui finalement ne s’est pas montrée aussi rentable que cela, ce qui a poussé la firme à rechercher d’autres solutions. 

Parmi les options évoquées, il y aurait une nouvelle offre permettant aux téléspectateurs d’utiliser le service gratuitement et toujours financé par des publicités. Ted Sarandos, l’autre PDG de Netflix, a confirmé que la firme pourrait bien opter pour cette nouvelle formule d’abonnement. Ceci pourrait aider à remédier à la situation actuelle de Netflix ou encore multiplier le nombre de nouveaux utilisateurs. Pourtant, Sarandos a également précisé qu’à l’heure actuelle, cette nouvelle formule d’abonnement n’est absolument pas la priorité de la société. En effet, Netflix se concentre encore en ce moment sur la lutte contre le partage de compte.

Laissez un avis post

Laisser un commentaire