Startup

Néo-banques : une nouvelle carte bancaire chez Revolut

revolut plus

Revolut, Lydia, Orange Bank, N26… Les néo-banques continuent leur progression sur le marché et viennent concurrencer, un peu plus chaque jour, les banques traditionnelles.

Avant de débuter, il est nécessaire de redéfinir quelques termes. «Banques traditionnelles», «Banques en ligne», «Néo-Banques» ; difficile de s’y retrouver. Si les banques traditionnelles sont bien connues de tous (Caisse d’Epargne, Société Générale, Crédit Agricole, Banque Populaire etc…) ; en ce qui concerne les banques en ligne et les néo-banques, les concepts peuvent paraître moins clairs.

Quelle différence entre une banque en ligne et une néo-banque ?

Les banques en ligne, souvent rattachées à des banques traditionnelles, possèdent toutes une licence bancaire. Ce qui n’est pas forcément le cas des néo-banques, que l’on qualifiera plutôt d’établissements de paiements. La licence bancaire garantit aux clients des banques en ligne les mêmes possibilités que dans une banque traditionnelle. À défaut de posséder une licence bancaire, les néo-banques doivent cependant avoir reçu l’agrément de l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution).

Ces dernières proposent un nombre de services limité (pas de compte joint, pas de chéquier, pas de solution d’épargne ou de crédit), mais répondent pleinement à la volonté de certains utilisateurs à la recherche d’une banque secondaire. Ouverture de compte rapide, gestion de solde facilitée via le smartphone, découvert non-autorisé, accès aux crypto-monnaies : la cible principale de ces néo-banques est les jeunes, habitués à tout gérer via leur mobile.

Revolut Plus, la nouvelle carte sur le marché

Récemment, la banque en ligne Revolut a lancé une toute nouvelle carte bancaire, la « Revolut Plus » qui n’est autre qu’une offre intermédiaire entre Revolut Standard (gratuite) et Revolut Premium (7,99€/mois). Avec cette nouveauté au prix de 2,99€/mois, Revolut vise les clients Revolut Standard ne souhaitant pas s’engager sur une offre Revolut Premium ou Revolut Metal (13,99€/mois).

En cette période de crise sanitaire où les voyages sont restreints, la nouvelle Revolut Plus s’accompagne d’un avantage adapté au quotidien : la protection des achats. Associé à la startup Qover, spécialisée dans ce genre d’assurances, l’entreprise se distingue par l’ajout d’une assurance pour couvrir les achats en cas de vol ou de casse.

L’offre Plus permet aussi de bénéficier d’une fenêtre de 90 jours pour retourner des produits achetés avec la carte. Si le commerçant refuse de reprendre votre article (ayant coûté entre 50€ et 300€) Revolut vous rembourse. Cette couverture fonctionne aussi avec des billets d’événements annulés.

En revanche, la nouvelle solution Revolut Plus ne proposera pas le même niveau d’assurance à l’international que les deux cartes premiums, ni les mêmes plafonds de retraits (400€ sans frais sur Revolut Premium & 800€ sur Revolut Metal).

En conclusion, Revolut Plus ne comprend seulement qu’une partie des avantages payants des autres cartes, les plus notables étant les assurances incluses.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

To Top