Fintech

N26 atteint les 2 millions de clients en France

4 ans et demi après son arrivée en France, N26 a publié dans un communiqué avoir dépassé les 2 millions de clients. Elle se positionne ainsi clairement entant que l’une des meilleures néobanques présentes dans l’Hexagone. En effet, seule Boursorama Banque a pu atteindre ce cap jusqu’à ce jour. La néobanque allemande prévoit maintenant de doubler sa clientèle dans les trois années à venir.

Un attrait pour les offres payantes

Malgré des débuts assez timides, N26 a fini par percer sur le marché français et recense en moyenne 2 000 nouveaux clients par jour depuis un an et demi. Actuellement, un client sur deux choisit une formule payante qui est beaucoup plus avantageuses que l’offre gratuite. En effet, cette dernière ne procure plus de carte bancaire plastique. Cet attrait pour les offres payantes a d’autant plus été accentué par l’arrivée de l’offre N26 Smart de seulement 4,90 € par mois.

En France, 39% des clients N26 ont plus de 35 ans, 38% ont entre 25 et 35 ans et 23% ont moins de 25 ans. La dépense mensuelle moyenne s’élève à 1 050 € répartis en une vingtaine de transactions. Aussi, ils économisent environ 370 € en utilisant les sous-comptes Espaces. À part cela, le partenaire de N26 Younited Credit a recensé plus de 250 000 demandes de crédits.

Nouvel objectif : 5 millions d’utilisateurs

N26 ne compte pas s’arrêter sur cet excellent résultat et vise déjà un plus grand nombre de clients. En effet, la néobanque berlinoise ambitionne d’atteindre les 5 millions de clients en 2024. Ceci mettrait tout simplement la fintech au premier rang national vu que son principal concurrent Boursorama Banque ne vise que 4,5 millions d’utilisateurs pour 2025.

Evidemment, N26 dispose déjà d’une feuille de route pour atteindre son objectif. Tout d’abord, elle compte élargir sa gamme en ajoutant de nouvelles fonctionnalités. Par exemple, il y a l’attribution d’un IBAN distinct pour chaque sous-compte Espaces ou encore la facilité de paiement. L’on prévoit également l’arrivée pour cette année de nouveaux produits d’épargne rémunérée et des outils pour faciliter la gestion du budget. Enfin, N26 prévoit aussi d’accroître sa notoriété. Selon Jérémie Rosselli, le DG N26 France & BeNeLux, la néobanque n’est encore actuellement connue que par un quart des français.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

To Top