Nouveautés

Musiques libres de droits : quelle réglementation sur les réseaux sociaux en 2021 ?

Tourne disque

Challenges, lives, stories… Les confinements successifs de 2020 ont entraîné une utilisation massive des réseaux sociaux. Cependant, rares sont les marques et créateurs réellement informés des règles à respecter sur ces médias, notamment sur la façon dont la musique y est intégrée. Alors, comment ajouter des chansons à son contenu en toute légalité ?

Youtube : tolérance zéro

Vous venez de tourner, monter et mettre en ligne votre première vidéo sur Youtube ? Attention : la plateforme possède l’une des politiques les plus strictes en matière de droits d’auteurs. Toutefois, difficile de poster un contenu attractif sans y insérer une ou deux mélodies entraînantes. Pour remédier à ce problème, n’hésitez pas à aller piocher dans un stock de musique libre de droits. Avec quelques sonorités bien choisies, votre vidéo sera bien plus agréable à visionner et aura donc plus de chance de plaire à vos premiers abonnés !

Instagram : un peu plus de souplesse

Moins restrictif que Youtube, Instagram a tout de même choisi de durcir ses règles. Dorénavant, lorsque vous vous appropriez un son qui n’est pas libre de droits, une notification d’avertissement ainsi qu’un message apparaissent pour vous rappeler les règles du réseau social. Une sorte de prévention, qui semble porter ses fruits. Instagram se réserve également la possibilité de couper l’audio dans votre contenu si vous ne respectez pas ces directives. Pas de restriction en revanche pour les stories, car ces dernières sont amenées à disparaître dans les 24h après leur publication.

Facebook : sur la même lancée qu’Instagram

Entreprise, compte public, privé ou certifié, la plateforme mère d’Instagram fonctionne à peu près de la même façon : pas de limite de musique en stories et des messages d’alerte si un internaute dépasse les bornes. Il existe également une règle primordiale à respecter pour tous les types de contenus postés (posts, stories, vidéos…) : ils doivent impérativement compter un élément visuel. Autrement dit, la musique ne peut pas être l’élément principal de la vidéo.

Tik Tok : du changement pour les professionnels

Dernier-né des réseaux sociaux, Tik Tok a littéralement explosé l’année passée. La musique y est au cœur de son ADN et ce réseau a rendu populaires des titres qui n’auraient jamais dû devenir des tubes. Si vous êtes une marque, le réseau a récemment modifié sa réglementation : les comptes identifiés comme entreprises ne sont plus autorisés à utiliser l’ensemble des sons disponibles. Ils doivent à présent piocher dans une bibliothèque spécifique, destinée uniquement à un usage commercial.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

To Top