Découvrez les sacrifices de Sony pour faire de PS5 Pro un véritable monstre de puissance

Photo of author

Hervé

Publié :

Cela ne fait plus aucun doute, la PS5 Pro est dans les cartons de PlayStation, d’ailleurs, le prochain bijou de Sony promet une puissance incomparable. Cependant, le constructeur japonaise a dû faire de gros sacrifices pour profiter de toute la puissance de cette console nouvelle génération. Voici les détails.

Développeurs sur le pied de guerre pour la PS5 Pro

La PlayStation 5 Pro fait beaucoup parler d’elle en ce moment. Il y a d’ailleurs de quoi, car on tient certainement la console la plus puissante de sa génération, c’est donc normal qu’elle soit autant attendue. Cependant, pour produire un tel monstre de puissance, Sony a dû faire d’énormes sacrifices.

En effet, les jeux doivent remplir certains critères pour être considérés comme pleinement compatibles avec cette future console, et les développeurs ont jusqu’à août pour y parvenir selon de récents rapports.

PS5 Pro : Le fameux label Enhanced

Ainsi, pour obtenir le prestigieux label Enhanced spécifique à la PS5 Pro, les jeux devront répondre à des exigences précises dévoilées récemment. Parmi ces critères, on trouve notamment une résolution minimale de 4K et un taux de rafraichissement de 60 images par seconde (fps).

En outre, d’après les informations disponibles, la PS5 Pro devrait offrir une expérience inédite en termes de puissance et de qualité graphique. Cette dernière génération de console frôle la barrière technique du ray tracing, fournissant ainsi des effets visuels et d’éclairage totalement inédits dans l’industrie vidéoludique.

Les concepts d’image réaliste et d’immersion n’ont jamais été aussi proches de leur réalisation concrète.

Une puissance exceptionnelle, non pas sans quelques sacrifices

Cependant, si la puissance de la PS5 Pro promet une qualité de jeu exceptionnelle, elle s’accompagne également de sacrifices et de contraintes pour les développeurs.

Une charge de travail supplémentaire

Le premier d’entre eux est la charge de travail associée à l’optimisation des jeux pour le label Enhanced. Les studios doivent prendre en compte ces critères exigeants lors du développement, ce qui peut nécessiter un temps et des ressources considérables.

Des coûts de développement en hausse

Par ailleurs, les coûts de développement sont également susceptibles d’augmenter pour les studios désireux de créer des jeux compatibles avec la PS5 Pro. Pour cause, il leur faudra mobiliser davantage d’équipes spécialisées afin de travailler sur différents aspects techniques liés au respect des critères imposés par Sony.

La question de la rétrocompatibilité

Enfin, la rétrocompatibilité pourrait poser problème en raison des exigences croissantes en matière de performance et de qualité graphique. Si la PS5 standard permettra aux joueurs de continuer à profiter de leurs jeux tels que God of War Ragnarok ou encore Marvel’s Spider-Man 2 sans souci, il reste à voir si cela sera également le cas avec la PS5 Pro.

Certains experts estiment que la complexité technique et les performances attendues pourraient rendre difficile voire impossible la prise en charge de certains titres plus anciens.

La PS5 Pro représente un grand pas en avant pour l’industrie vidéoludique, mais elle soulève également des questions légitimes sur les impacts qu’elle aura sur le marché du jeu et les développeurs.

Laissez un avis post

Laisser un commentaire