Le groupe Casino souhaite instaurer des passerelles entre métavers et monde physique

Photo of author

Julien

Publié :

Offrir des expériences d’achat toujours plus innovantes : voici l’ambition du groupe Casino, qui expérimente le métavers et le Web3 ces derniers mois. Une stratégie complémentaire de son offre physique afin de rester dans l’omnicanalité. Stéphanie Zolésio, la Directrice générale de Casino Immobilier a pu s’exprimer à ce sujet à l’occasion de l’IMAgine Day Métavers, organisé en octobre dernier à Paris.

En quête d’innovation, le groupe Casino développe actuellement une stratégie sophistiquée autour du métavers et du Web3. Son enseigne Monoprix a notamment lancé des collections NFT, et La Nouvelle Cave propose elle aussi des jetons non fongibles, permettant d’obtenir des titres de propriété sur des bouteilles de vins vendues par le caviste.

A travers ces projets, le distributeur stéphanois mène une stratégie d’exploration, ou de test & learn. « Nous sommes en apprentissage », déclare la DG de Casino Immobilier Stéphanie Zolésio. Selon elle, le groupe ne compte pas se limiter au domaine du métavers : la tokenisation ouvre en effet de nombreuses possibilités pour les métiers de l’immobilier par exemple.

Les expérimentations autour du métavers ont été particulièrement poussées au sein de la marque Club Leader Price et d’après Stéphanie Zolésio, il est logique que Casino Immobilier soit au poste de pilotage : « Nous fabriquons des espaces pour que les enseignes s’expriment. Jusqu’à présent, ces espaces étaient plutôt physiques. Les métavers peuvent sembler très éloignés, mais en réalité on est sur les mêmes logiques et méthodologies ».

La gestion de flux de clients, et l’amélioration de leurs expériences d’achat, persiste en effet dans le monde virtuel. D’autres rapprochements existent, comme la possibilité d’acquérir des terrains ou des parcelles dans l’univers du métavers. Il est aussi possible de les développer pour des retailers, en commençant par ceux du groupe.

« Nous travaillons également avec d’autres retailers partenaires. Nous avons toujours eu cette culture du corner dans le magasin. C’est quelque chose qu’on peut aussi développer dans le metaverse », poursuit la directrice générale. Mais pour être à l’avant-garde des innovations, il faut nécessairement les tester.

Pour ce faire, le groupe de Jean-Charles Naouri s’axe sur les plateformes métavers généralistes, laissant quelque peu de côté celles dédiées au gaming. Il est entre autres propriétaire de plusieurs parcelles sur The Sandbox, le metaverse communautaire où les joueurs peuvent concevoir, partager et vivre des expériences virtuelles.

Dans la mesure où Leader Price est en pleine transformation depuis 2020 et la vente de 515 de ses magasins à un concurrent, le groupe Casino considère la marque comme étant la plus adaptée à l’expérimentation A la croisée entre « startup » et e-commerçant, Le Club Leader Price est en construction, donc plus agile et flexible. C’est de fait un bon terrain de jeu pour le Web3. D’autant plus que les clients connectés forment un terreau favorable.

« Cette communauté de clients, très active sur les réseaux sociaux, appétente aux promotions et affichant un énorme taux d’engagement communautaire présentait des traits communs avec les profils des utilisateurs des plateformes métavers », indique la DG de Casino Immobilier.

Afin de mener une démarche test & learn de qualité, le groupe Casino a mobilisé toutes ses forces en interne : innovation, marketing, comptabilité, juridique… Tous les services sont ainsi impactés par le Web3. Objectif : se préparer à l’explosion du metaverse.

Concernant le Club Leader Price, le groupe de distribution a déployé un projet offrant une complémentarité entre le monde physique et virtuel. Le principe de l’ominicanalité, grandement apprécié par les retailers, est ainsi préservé.

« Nous ne cherchions pas à créer une chose purement digitale. Notre intention était de ramener le consommateur vers l’expérience déjà existante de nos marques, magasins, sites internet […] Nous utilisons le métavers, non pour s’opposer à ce qu’on a construit, mais pour le compléter », rassure Stéphanie Zolésio.

The Sandbox est donc pensé sous un format « play-to-earn ». Mais pour attirer les consommateurs, il est indispensable de créer des liens entre virtuel et réel, et d’introduire un enjeu, avec un gain palpable. La dirigeante de Casino Immobilier a donc développé une mécanique construite autour d’allers-retours physique et virtuel. Les consommateurs doivent tout d’abord être adhérents au Club pour participer. Après avoir fait leurs courses chez Leader Price, les clients reçoivent un QR Code donnant accès à la passerelle de Casino dans The Sandbox. Arrivés dans le métavers, ils jouent et peuvent gagner des biens numériques équivalant à des promotions valables sur leurs prochaines commandes.

L’enseigne a délégué la conception du jeu à un studio extérieur, n’ayant pas les compétences en interne pour le moment. « Au début de cette aventure, nous n’avons aucune croyance, ni sur quelle blockchain aller, ni sur quel système. Nous tenons absolument à rester agnostique tant que le test & learn ne sera pas finalisé ». Le système ludique développé pour le Club Leader Price vise également à engager sa communauté. Les membres peuvent collectionner des objets, gagner des grades, remporter des réductions ou encore des QR Codes. A cela s’ajoutent 10 avatars correspondant à des opérations ou des rayons de la grande distribution. Il y a par exemple un livreur permettant de bénéficier de livraison gratuite, ou un vigneron offrant des réductions sur les vins. Ces personnes sont des NFT, proposés gratuitement aux clients, afin de jouer et donc de profiter de promotions. « L’idée est de démontrer que le jeton non fongible, ce n’est pas qu’un truc très cher et spéculatif. Il est utilisable avant tout et il ne fonctionnera que s’il a une utilité », précise la DG.

Les clients Leader Price sont autorisés à revendiquer ces NFT. Et cela semble les intéresser puisque 30% des joueurs l’ont déjà fait. Un succès qui s’explique principalement par la facilité du processus. Exit la création d’un wallet Metamask et ses 25 étapes pour récupérer des jetons non fongibles. Grâce à une application mobile, l’enseigne a créé un wallet très simple. En 3 clics, après le scan d’un QR Code, le client peut y stocker son avatar, jouer, l’utiliser sur l’e-commerce de Leader Price et l’échanger.

Laissez un avis post

Laisser un commentaire