Tech

L’authentification double facteur de Google réduit de moitié les hacks

Google authentification double facteur

L’authentification double facteur (2FA) existe déjà depuis un moment grâce à Google. Il s’agit d’une solution permettant aux internautes de mieux protéger leurs comptes et identifiants sur le web. En effet, il n’y a rien de pire pour un utilisateur que de se faire pirater.

Une diminution des hacks de moitié avec l’authentification double facteur

Depuis la création de l’authentification double facteur, Google continue l’utilisation de son système pour protéger les comptes des utilisateurs d’internet. Pour l’année 2021, la firme annonce avoir rendu par défaut l’exploitation de cette technique pour plus de 150 millions d’internautes.

Les résultats pour l’année en question se révèlent encourageants. En effet, le nombre de comptes compromis a été réduit de moitié selon les constatations de Google. Donc, le système 2FA semble être un véritable succès statistiquement parlant.

Tout cela serait le résultat de l’automatisation du schéma 2FA pour les utilisateurs. Bien évidemment, cela ne protège pas entièrement d’avoir son compte potentiellement piraté. C’est pourquoi Google renforce sa volonté de continuer ses efforts à améliorer le système de protection.

Nous devrions donc avoir prochainement de nouveaux outils pour mieux sécuriser nos comptes et notre navigation sur internet.

Une meilleure protection

La fonction 2FA semble déjà prouver son efficacité. Cependant, une partie des internautes se lasse rapidement du protocole. En effet, ce système exige plus d’étapes à suivre que la procédure normale. Lors d’une connexion classique, un site vous demandera uniquement votre adresse e-mail et un mot de passe. Cette pratique présente de nombreuses failles et augmente le risque de piratage à distance ou en interne.

Dans le cas du protocole 2FA, vous devrez vous identifier deux fois. Une étape supplémentaire servira à bien confirmer l’utilisateur. Cela peut être effectué suivant différentes méthodes :

  • L’envoi d’un code unique par SMS ou d’un code utilisable sur une période limitée.
  • L’utilisation d’un code tournant avec validation sur un autre appareil, comme l’appairage sur mobile.
  • Le recours à une application d’authentification.

D’autres outils existent pour procéder à l’authentification double facteur.

D’un autre côté, Google continue d’améliorer les systèmes de protection existants. Pour cette année, le géant américain veut renforcer les protocoles de sécurités sur les comptes et les utilisateurs sensibles (ou à haut risque). Cela concerne les personnes impliquées dans les processus électoraux, les journalistes, ou encore les travailleurs dans l’humanitaire.

Dans la foulée, la firme prévoit une protection améliorée pour une meilleure sécurité lors de la navigation sur internet. Le mois prochain, Google introduira donc l’Account Level Enhanced Safe Browsing.

 

Les mesures de sécurité pour mieux protéger les données personnelles s’améliorent de jour en jour. Cependant, les risques de piratages existeront toujours.

 

 

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News

To Top