Nouveautés

Intelligence artificielle : ouverture d’une école spécialisée en 2021

humain

L’ancien directeur d’une école à Lyon, Tawhid Chtioui, a lancé une école spécialisée et originale autour de l’intelligence artificielle. L’Aivancity School for Technology, Business and Society, est un nouvel établissement privé d’enseignement supérieur, spécialisé dans l’IA, qui prévoit d’ouvrir en 2021 afin d’accueillir une promotion de 300 étudiants.

L’ère de l’intelligence artificielle

Cette nouvelle école, relativement originale et innovante, a pour objectif de former les étudiants aux nouvelles compétences et aux nouveaux métiers de l’intelligence artificielle. Il est vrai que, selon son directeur, le marché du travail a un besoin grandissant de profils hybrides qui sont capables de comprendre les enjeux d’une entreprise avec une véritable expertise technologique. Les entreprises vont également de plus en plus être à la recherche de personnes capable de concevoir et d’exploiter les innovations de l’intelligence artificielle mais aussi de répondre aux enjeux économiques et sociaux.

D’autant plus que selon la nouvelle étude « Formations et compétences sur l’intelligence artificielle en France », la branche numérique pourrait bien recruter en masse. En effet, c’est environ 7 500 spécialistes de l’IA et de la data science qui pourrait être recherchés entre 2020 et 2023.

L’IA et les innovations technologies de rupture

L’école propose un Programme Grande École qui a pour objectif de former des étudiants à la conception et au développement des technologies de l’IA qui permettent d’augmenter la performance des entreprises et d’assurer la transition vers une industrie 4.0.

Il est vrai que l’IA est de plus en plus utilisée pour la transition vers une industrie 4.0 grâce à la robotique collaborative. De plus en plus de cobot sont utilisés dans tous les domaines d’activités pour accompagner l’humain dans ses tâches. L’IA permet de créer des robots autonomes et qui sont capables de collaborer avec l’humain et de réaliser des actions similaires. Par exemple, dernièrement, c’est le cobot doté d’un bras robotique qui a été conçu de façon à pouvoir réaliser des tests PCR en autonomie dans le cadre de la crise sanitaire actuelle.

La mutation des compétences et des métiers

La robotisation des secteurs d’activités ainsi que l’IA amènent inévitablement une mutation considérable des compétences et des métiers. Ce phénomène devrait être amené à s’accentuer au cours des années étant donné l’avancée des innovations technologiques.

Au niveau mondial, le marché du travail anticipe aussi une hausse en termes de demandes de profils experts en data et en IA. Les entreprises semblent de plus en plus en recherche de jeunes talents capables de mener des projets innovants visant à accompagner la transition numérique de leurs organisations.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

To Top