GoSleep : un distributeur de gaz anesthésiant censé nous faire mieux dormir lors du MWC 2022

Photo of author

Andy

Publié :

Durant le MWC 2022, Gosleep proposait un distributeur de gaz anesthésiant dans le but d’améliorer la qualité du sommeil. Cet événement nous sort chaque année des innovations technologiques, mais aussi son lot de produits étranges, voire inquiétants.

Comment Gosleep fonctionne-t-il ?

Le Gosleep assure le rôle à la fois de purificateur d’air, de chargeur sans fil, d’enceinte Bluetooth et de lampe. Mais le dispositif le plus singulier se nomme « Sleep Air ». Il enverrait un niveau relativement léger de CO2 et induirait la somnolence. Le concepteur baserait ses arguments sur des articles de quelques chercheurs, dont une publication de Stephen Snow en 2018.

D’après les recherches évoquées par Gosleep, une concentration élevée de dioxyde de carbone stimulerait le bulbe rachidien. En effet, ce dernier joue un rôle capital dans le contrôle de la respiration et surtout du rythme cardiaque. Une fois le bulbe rachidien stimulé, le sommeil gagnerait la personne concernée, appuyait le fabricant.

La fonction Sleep Air prendrait en compte l’environnement nocturne. Il mesure l’humidité, la température, la concentration en CO2, la luminosité et le bruit. À l’aide d’une application, l’appareil conseillerait l’utilisateur quant aux meilleures conditions du sommeil. Comme ce dernier rime forcément avec un réveil agréable, Gosleep s’en charge également. Il diffuserait de l’oxygène frais avec une bonne odeur, et augmenterait les niveaux de la lumière diffuse.

Les risques d’un tel produit

Imaginons une diffusion supplémentaire de dioxyde de carbone autour de la bouche et du nez pendant le sommeil. Cela mérite une grande réflexion, car un niveau élevé de CO2 peut causer des dommages irréversibles au cerveau. Cela pourrait provoquer un coma, voire même la mort. Et même si nous éclipsons les dangers potentiels, nous resterons dans le flou quant à la réussite de cette technologie.

Le prix de Gosleep avoisinerait les 1 832 €, avec un lancement en Corée du Sud en avril, puis aux États-Unis vers juin ou juillet. Le reste du monde devrait patienter jusqu’en 2023. Si vous voulez jouir du produit en abonnement, vous pouvez payer environ 32 euros par mois. Par contre, vous aurez à attendre plus de détails pour les conditions de règlement. La bouteille de recharge en CO2 coûterait 4,5 euros, en revanche, votre premier paiement comprend une bouteille gratuite.

 

Peu de recherches et de littératures existent à propos de l’introduction de CO2 pur. Les conclusions de l’article de Stephen Snow ne réfutent pas l’argument avancé par Gosleep, mais ne le soutiennent pas non plus. Nous vous recommandons de bien peser le pour et le contre avant l’achat.

Laissez un avis post

Laisser un commentaire