Gaming

Google Stadia : la fin de la plateforme Cloud Gaming

Google Stadia

Selon les rumeurs, Google fermerait sa plateforme de Cloud Gaming. Cela arrive justement un an après que la firme ait annoncé que Google Stadia était juste un outil technologique pour les partenaires industriels. Est-ce vraiment la fin de Stadia ?

Un virage à 180° pour Google Stadia

Le projet Google Stadia était vraiment ambitieux à ses débuts. Microsoft (Xbox) avait même craint le potentiel du projet. En effet, il suffisait d’avoir une bonne connexion pour pouvoir jouer aux meilleurs jeux du moment. Sortie en 2019, Stadia avait proposé de gros titres comme F1 2021, Borderlands 3, Cyberpunk 2077, DOOM Eternal, et plein d’autres.

Cependant, la firme annonçait en 2021 que son service de cloud gaming était plus une plateforme pour les partenaires industriels, et non un véritable concurrent de Sony, Nintendo et Microsoft. Après cette déclaration, les conséquences semblent se concrétiser.

Selon Business Insider, les joueurs sur la plateforme craignaient l’abandon de Google Stadia. Et cela semble être le cas. En effet, Google rétrograde le projet et le transforme pour un autre type de service streaming. Cette fois, la firme veut alimenter de nouvelles expériences avec ses partenaires comme l’entreprise Peloton et Capcom. Concernant Bungie Studios, il reste des points à clarifier après le rachat de la société par Sony.

L’abandon des jeux ?

Le projet Google Stadia devient désormais Google Stream. Aux dernières nouvelles, le groupe avait déjà arrêté toutes les négociations avec les éditeurs de jeux vidéo tiers. Il se concentrerait désormais sur les entreprises et son service de streaming.

La société de Mountain View a d’ailleurs déjà fermé tous ses studios internes en février 2021. Aucun ajout sur les catalogues de jeux n’est donc plus prévu. Les anciens et actuels employés de la firme ont même confirmé 20 % les efforts de la société se concentrera entièrement sur Google Stream et les accords de marque blanche.

Dans la foulée, Peloton propose son premier jeu vidéo utilisant la technologie de Google Stream. Cette entreprise d’équipements d’exercices et de vélos veut proposer le service streaming pour les sports en salles. Cela prendra la forme d’un coach numérique, et permettra de s’entrainer chez soi.

D’un autre côté, AT&T exploite également Google Stadia comme un service de marque blanche comme Peloton. Le navigateur de l’opérateur mobile permet un accès gratuit au jeu Batman : Arkham Knight en octobre dernier sur la plateforme.

 

Capcom serait en discussion pour avoir ces mêmes services. Nous attendons donc de voir comment cela évoluera. Mais apparemment, Google Stream pourrait servir de plateforme pour pouvoir jouer à des démos des jeux annoncés, et non plus un service de cloud gaming complet.

 

 

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News

To Top