Disney+ : encore une augmentation des prix en vue ?

Photo of author

Jean

Publié :

Les abonnés à Disney+ pourraient bientôt avoir une mauvaise surprise. En effet, le service de streaming vidéo semble vouloir adopter une nouvelle stratégie afin de se rentabiliser. Lors d’une conférence organisée par Morgan Stanley, Bob Iger, le PDG de l’entreprise américaine a annoncé la révision des coûts sur la plateforme. Il s’agit d’une décision causée entre autres par la perte considérable d’abonnés au cours du dernier trimestre de l’année dernière. Mais surtout, elle servira à recouvrir les pertes de l’entreprise depuis le lancement de la plateforme.

Une nouvelle augmentation des prix

Il y a quelques jours, Bob Iger a présenté son nouveau plan pour relancer son entreprise. En effet, Disney+ a perdu près de 10 milliards de dollars depuis son lancement en 2019. Et malgré les différentes politiques adoptées par la firme, les résultats restent désavantageux. Outre ces problèmes de rentabilité, Disney+ a fait face aussi à sa première baisse de nombre d’utilisateurs durant le dernier trimestre 2022. Et d’après le PDG de l’entreprise, le risque de perte d’abonnés pourrait encore se poursuivre tout au long de cette année.  

canal plus offre disney

À cause de toutes ces difficultés, le géant américain prévoit d’augmenter ses tarifs avec d’autres nouvelles stratégies afin de rentabiliser le service d’ici fin 2024. Il ne s’agit pas de la première fois que Disney+ augmente le coût de son abonnement. En décembre 2022, les États-Unis ont déjà connu une hausse de tarif suivie de la mise en place d’une nouvelle offre avec publicités à 7,99€. Ainsi, cité par le Wall Street Journal, Bob Iger a déclaré: “nous devons rationaliser nos coûts. De toute évidence, nous devons attirer plus d’abonnés, mais je pense que l’un des éléments nécessaires que nous devons déterminer est une stratégie de tarification qui a du sens.” 

La nouvelle politique de Disney 

Au mois de février dernier, le PDG de l’entreprise a annoncé que Disney allait arrêter de produire du contenu de divertissement trop généraliste. Ceci affecte aussi les émissions ou des films dédiés uniquement aux adultes et qui ne se concentrent pas sur les licences phares de la société telles que: Disney, Pixar, Marvel ou encore Star Wars. À part cela, Disney songe à réduire son budget de 5,5 milliards, dont 3 milliards étaient jusqu’à maintenant consacrés pour les contenus.

En complément, la firme envisage aussi de céder des droits à ses concurrents, qui auront bientôt le droit de diffuser ses contenus sous licence. Le leader de l’entreprise précise alors : “Pendant un certain moment, cela a été considéré comme interdit puisque nous favorisons tellement nos propres plateformes. Mais si nous arrivons à un point où nous avons besoin de moins de contenu pour ces plateformes, et que nous avons toujours la possibilité de produire ce contenu, pourquoi ne pas s’en servir pour multiplier nos revenus? c’est ce que nous allons faire probablement.” 

 

Laissez un avis post

Laisser un commentaire