Combien va coûter un forfait mobile en 2023 ?

Photo of author

Julien

Publié :

En tant qu’utilisateur des services d’opérateurs mobiles, vous pouvez vous attendre à payer votre forfait de téléphonie mobile un peu plus cher que d’habitude en 2023. En effet, à l’issue de la réunion des sénateurs concernant le PLF (Projet de Loi de Finances), l’introduction d’une nouvelle taxe a été décidée. Cette taxe devra être appliquée à tous vos forfaits mobiles ainsi qu’aux abonnements internet fixes, quel que soit le montant que vous payez pour ceux-ci. Découvrez dans ce billet combien vous devrez payer pour vos forfaits mobiles en 2023.

75 centimes d’euro

Comme nous avons annoncé plus haut, le sénat a institué une majoration des abonnements internet mobile et fixe. Le montant annoncé ne semble pas très élevé : seulement 75 centimes d’euro. Cependant, elle doit être appliquée à tous les abonnés et de manière indépendante, ce qui implique une facture élevée pour les familles ayant plusieurs abonnements.

À noter que cette taxe est une sorte de supplément que vous devrez payer chaque mois. Par exemple, si vous disposez de deux lignes téléphoniques avec un abonnement haut débit fixe, 1,50 euro doit être désormais ajouté à votre consommation mensuelle habituelle. Sur douze mois, le calcul est assez simple et vous pouvez imaginer le trou budgétaire que cela peut représenter pour certains ménages. En d’autres termes, plus une famille souscrit à des abonnements auprès d’un opérateur, plus sa facture sera élevée. Toutefois, cette taxation ne concerne pas vos cartes SIM prépayées. De même, votre opérateur n’a pas à affecter cette taxe aux services du réseau téléphonique commuté auxquels vous avez souscrit chez lui. Vous êtes donc épargné sur ces deux derniers points.

En outre, les opérateurs peuvent se baser sur cette majoration pour vous facturer annuellement au lieu de mensuellement. Vous conviendrez qu’une accumulation de factures sur douze mois est plus facile à gérer lorsqu’elle doit être payée en mensualités fixes. Mais ce serait une charge pour eux s’ils devaient comptabiliser le coût pour les milliers d’abonnés qui bénéficient de leurs services.

Par ailleurs, la politique commerciale étant différente d’un opérateur à un autre, vous ne bénéficierez pas d’une offre fixe et identique sur le marché français des télécoms. Ceci étant, il est donc conseillé de se tourner vers un bon comparateur de prix de forfaits mobiles comme https://www.cablereview.fr/comparatifs/comparatifs-forfaits/, afin d’opter pour celui qui vous convient le mieux.

Une décision qui profite à tout le monde

Il faut noter que cette solution est dans l’intérêt de tous. En effet, il ne s’agit en aucun cas d’un alourdissement de vos factures télécoms comme cela semble à première vue, mais plutôt d’une participation citoyenne pour une télécommunication plus fluide. C’est pourquoi, depuis quelques années, le gouvernement a adopté une nouvelle technologie cellulaire connue sous le nom de 5 G et a investi massivement dans celle-ci comme l’indique ce site.

Ce réseau est connu pour son très haut débit et sa faible latence, lui permettant de faciliter la télécommunication de la meilleure des manières. Ainsi, grâce à la large couverture de la 5G, les désagréments liés à la saturation des réseaux en raison de l’importance des usages numériques appartiendront définitivement au passé.

Comme mentionné dans l’article 5 bis I du PLF, ces quelques centimes représentent votre « contribution de solidarité numérique ». Elle servira donc à alimenter le FANT (le fonds territorial d’aménagement numérique) et à financer le développement des œuvres numériques. La rupture numérique sera ainsi définitivement écartée.

En résumé, votre facture de téléphone 2023 ne pourra pas échapper à la hausse des prix. Cependant, la taxe perçue sur celle-ci servira à financer l’entretien des réseaux et à améliorer les télécommunications par fibre optique.

Laissez un avis post

Laisser un commentaire