Tech

Cerebras et HPE s’associent pour construire un nouveau supercalculateur d’IA en Bavière

Cerebras super computer

Hewlett Packard Enterprise (HPE) et Cerebras Systems mettraient un supercalculateur d’IA au service du Leibniz Supercomputing Center (LRZ). Ainsi, l’appareil sans nom est destiné à accélérer la recherche scientifique et l’innovation en intelligence artificielle pour la Bavière. Par conséquent, le matériel doit être à la hauteur de la performance demandée.

Cerebras et le plus grand processeur au monde

D’après l’annonce de sa construction, le supercalculateur IA inédit de HPE sera doté de la plus grande puce au monde. Apparemment, Cerebras a fabriqué un processeur de la taille d’une plaquette avec 850 000 cœurs.

Présenté en avril 2021, ce processeur se dénomme Cerebras Wafer-Scale Engine 2 (WSE-2). Et il se trouve au cœur du nouveau système. En plus d’intégrer le serveur HPE Superdome Flex, ce système est le premier à exploiter les accélérateurs Cerebras CS-2 en Europe.

À titre d’information, le WSE-2 est la puce la plus puissante jamais construite. En plus des cœurs d’IA, elle embarque 2 600 milliards de transistors. Au niveau de la conception, ces composants se répartissent sur une plaquette de silicium entière de 46 225 mm2.

En outre, ce moteur Wafer-Scale dispose de 40 Go de mémoire sur puce et offre une bande passante mémoire de 20 Po/s. Par rapport à sa consommation, il faut 15 kW pour la puce et 20 kW pour l’ensemble du système.

Une plateforme de calcul haute performance facile à utiliser

Avec le nouveau supercalculateur d’IA, les chercheurs de Bavière pourront ultimement faire avancer la découverte scientifique. Désormais, ils sont en mesure d’essayer de nouvelles hypothèses et de formuler de grands modèles de langage.

Grâce à l’accès facilité à une IA ultrarapide, ces scientifiques du LRZ pourront effectuer d’importantes charges de travail d’IA et de HPC plus traditionnelles. En effet, cette perspective permet de répondre aux besoins de modélisation et de simulation plus importants et gourmands en mémoire.

Selon le directeur du LRZ, le centre observe un doublage de la demande de calcul d’IA tous les trois à quatre mois avec leurs utilisateurs. De plus, le supercalculateur permettra à l’équipe en Bavière de traiter plus vite des sujets de recherche allant de l’imagerie médicale à l’ingénierie aérospatiale.

Conclusion

Ce mois de mai 2022, la collaboration tripartite de HPE, Cerebras Systems et LRZ réjouit la communauté scientifique au plus haut point. Bien entendu, le superordinateur développé est conçu pour accélérer les applications utilisées dans le domaine de la recherche. De suite, HPE et Nvidia ont présenté Champollion en France.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News

To Top