Tech

BlackBerry : arrêt total du système à partir de 4 janvier 2022

À partir du 4 janvier, tous les appareils fonctionnant sur le système BlackBerry cesseront de marcher. L’arrêt des mises à jour essentielles en sera la principale cause. Cette semaine sera donc marquée par la disparition d’un ancien leader du marché des smartphones.

Fin de services du BlackBerry

La marque était un des géants sur marché des smartphones en 2009, avec plus de 20 % de parts. Elle se démarquait par son clavier iconique, à l’image d’un petit ordinateur. Entre 2001 et 2009, ces appareils étaient dans la tendance. Cependant, l’apparition de l’iPhone a contribué au déclin du constructeur.

Malgré les tentatives de réinventions, la marque ne possède presque plus de clients à partir de 2015. À cette époque, elle faisait passer ces appareils sous Android avec Black Berry Priv tout en maintenant l’activité de l’ancien système.

L’annonce sur l’arrêt des services artefacts a été faite en septembre 2020. Désormais, tous les appareils utilisant le système BlackBerry 7.1 ou antérieur, le logiciel BlackBerry 10 et le BlackBerry PlayBook OS 2.1 ou antérieur, cesseront de fonctionner. Il est désormais impossible d’effectuer les mises à jour en l’absence de connexion internet.

En effet, ces smartphones ne peuvent plus se connecter sur Wi-Fi ou internet une fois les serveurs fermés. Cette cessation d’activités concerne les produits vendus entre l’année 2001 et 2013. À terme, vous ne pourrez même plus envoyer des SMS ni recevoir des appels.

Les systèmes hybrides non concernés

Cependant, les appareils utilisant une couche Android peuvent encore fonctionner. Cela concerne par exemple le KeyOne, Key2, et Key2 LE, cela malgré l’absence des mises à jour de sécurités. Mais comme les serveurs BlackBerry disparaitront, vous n’aurez donc plus accès aux services du système.

Vous n’aurez donc plus accès au BlackBerry Protect, BlackBerry Password Keeper, BlackBerry ID, PIN To PIN device messaging, l’hôte des adresses e-mail, ou toute autre fonctionnalité reposant sur les serveurs. L’appel d’urgence risque également d’être indisponible, tôt ou tard.

La fin de vie est donc bien là pour BlackBerry. Nous sommes bien loin du succès des smartphones Curve ou Bold. Ces mêmes modèles avaient contribué au succès de la messagerie instantanée avec BlackBerry Messenger en 2005, désormais remplacé avec WhatsApp et Messenger.

Pour les personnes utilisant encore les appareils de la marque, il serait probablement temps de changer votre smartphone pour un modèle récent. Les nostalgiques pourront encore s’appuyer sur le Key2 LE de 2018. Cependant, ce dernier connaitra probablement le même destin que la marque. Un investissement pour un smartphone Android ou Apple serait donc plus intéressant.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

News

To Top