Nouveautés

Apple Car : un calendrier repoussé avec un lancement en 2025

apple car

Le Lundi 28 décembre, Ming-Chi Kuo, analyste chinois de renom, a jeté un pavé dans la marre en ce qui concerne la future commercialisation de l’Appel Car. Alors que le projet à venir de la pomme faisait de moins en moins parler de lui, Ming-Chi Kuo a remis le programme sur le devant de la scène.

Un calendrier repoussé avec un lancement en 2025

Alors que des bruits de couloirs faisaient état d’une sortie possible en 2024, l’analyste a émis des doutes considérables à ce sujet : « Notre dernière enquête indique que le calendrier du développement de l’Apple Car n’est pas encore clair. Si le développement commence cette année et que tout se passe bien, elle sera lancée au plus tôt en 2025-2027.

En raison des changements sur le marché des véhicules électriques / autonomes et des normes de qualité élevées d’Apple, nous ne serions pas surpris si le calendrier de lancement de l’Apple Car était reporté à 2028 ou plus tard. » – Ming-Chi Kuo.

Un succès non-garanti pour Apple

La marque à la pomme accuse un retard conséquent sur ses futurs concurrents en termes d’intelligence artificiel et de deep learning. En dépit d’un travail en profondeur sur la batterie, qui devrait aboutir à la mise au point d’une technologie mono-cellulaire permettant de réduire les coûts globaux, tout en augmentant l’autonomie du véhicule ; la voiture Apple ne pourrait être commercialisée qu’à petite échelle (100 000 véhicules par an avec un engagement sur des commandes ultérieures).

Ming-Chi Kuo, n’a d’ailleurs pas manqué de mentionner l’échec de l’entreprise californienne dans sa dernière tentative d’expansion sur de nouveaux marchés : « Apple a raté son entrée sur le marché des enceintes intelligentes. La demande pour les HomePod et HomePod mini, a été plus basse qu’espérée, et le développement de nouvelles enceintes a été suspendu pour l’instant. La concurrence sur le marché des véhicules électriques et autonomes est plus féroce que celle des haut-parleurs intelligents. Nous pensons donc qu’il est périlleux de sauter à la conclusion que l’Apple Car sera automatiquement un succès. » – Ming-Chi Kuo.

Trip Miller du cabinet Gullane Capital Partners, est d’avis qu’Apple devrait plutôt vendre son système de navigation et sa technologie de batterie, à des constructeurs automobiles déjà en place ; plutôt que de se jeter dans la construction d’un véhicule à part entière.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

To Top