« Article précédent : Article suivant : »

Microsoft réussit à poser un brevet sur la commande « sudo »

Par 17 nov, 2009

Il y en a qui n’ont peur de rien, et qui réussissent l’exploit de déposer impunément un brevet sur une commande informatique parmi les plus utilisées au monde, notamment par les utilisateurs d’UNIX ! Ce qui va vous surprendre, si ce n’est pas déjà fait, dans cette affaire c’est que la commande SUDO existe en informatique depuis sa préhistoire (c’est-à-dire depuis les années 70) et n’a PAS été inventée par Microsoft

grey Microsoft réussit à poser un brevet sur la commande sudo

La commande sudo est une commande utilisée par les systèmes UNIX qui permet d’obtenir les privilèges de sécurité d’un autre utilisateur dans le but d’exécuter des instructions interdites avec son propre compte utilisateur.

La commande sudo a été popularisée dans les années 80 mais a été inventée dans les années 70. Appliquée à l’univers Windows, la commande sudo correspondrait à la boite de dialogue, bien connue des utilisateurs de Vista et Seven, demandant le mot de passe de l’administrateur lorsque l’on tente d’exécuter des actions en étant connecté au système avec un compte utilisateur standard.

Microsoft a soigné sa demande de brevetage en mettant en avant la personnalisation de son « sudo » par l’ajout d’une couche graphique et apparemment, cela suffit pour déposer un brevet sur le concept entier !

Voici l’introduction du brevet déposé :

Systems and/or methods are described that enable a user to elevate his or her rights. In one embodiment, these systems and/or methods present a user interface identifying an account having a right to permit a task in response to the task being prohibited based on a user’s current account not having that right.

Les systèmes et / ou les méthodes sont décrites comme permettant à un utilisateur d’élever ses droits. Concrètement, ces systèmes et / ou les méthodes présentent une interface utilisateur permettant d’identifiant un compte ayant le droit d’autoriser une tâche en réponse à l’exécution d’une tâche non autorisée par le compte courant d’un utilisateur.

C’est un peu plus long que ça mais c’est bien la description de la commande sudo à laquelle on a ajouté une interface graphique. « Sudo pour les nuls », quoi.

Outre le fait que le système de brevetage appliqué au monde de l’informatique connait quelques lacunes et nous le démontre chaque jour, qu’est-ce que cela signifie pour le monde du logiciel libre ? Se pourrait-il que Microsoft rende la vie plus difficile aux utilisateurs d’UNIX en rendant l’utilisation de cette commande payante ?

Via

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Mots-clefs :, Catégories : news
Aucun commentaire

Pas encore de commentaire.


Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.