« Article précédent : Article suivant : »

La mythique Dreamcast aurait fêté ses 10 ans

Par 16 oct, 2009

grey La mythique Dreamcast aurait fêté ses 10 ansC’était le 14 octobre 1999 que l’Europe découvrait pour la première fois la console 128 bits de Sega, celle-là même qui reste encore dans le coeur des joueurs qui avaient déboursé les 1.690 francs pour l’acquérir. L’écho du nom de jeux mythiques qui ont accompagné ou suivi sa sortie résonne encore dans la tête de ses fans : Shenmue, PGR, Jet Set Radio, SoulCalibur, Sonic Adventure, Resident Evil : Code Veronica

La défunte Dreamcast aurait eu 10 ans.

A l’époque, la Dreamcast (littéralement la « diffuseuse de rêve« ) était un extra-terrestre, tellement elle était en avance sur la concurrence (et au sein-même de Sega : c’était la seule console de couleur blanche !). La PlayStation première du nom ou la Saturn faisaient pâle figure face aux graphismes fins et à l’animation sans faille de la petite dernière de Sega.

Sa manette, sans être une véritable révolution au niveau de l’ergonomie, qui était pourtant très bonne, permettait surtout de brancher dessus divers accessoires. On pouvait y insérer une carte mémoire ou un pack « rumble » pour permettre à la manette de vibrer. Les cartes mémoires étaient en réalité des VMU qui étaient em fait beaucoup plus : des mini-consoles de poche avec écran LCD intégré et permettaient par exemple d’élever les Chaos de Sonic Adventure à la manière d’un Tamagoshi !

grey La mythique Dreamcast aurait fêté ses 10 ans

La Dreamcast était la seule console blanche de Sega

La Dreamcast était également très en avance au niveau des fonctionnalités en ligne étant donné qu’elle permettait de jouer en ligne via un modem 56K intégré à la console. Malheureusement, cette fonctionnalité n’était pas supportée par suffisamment de jeux.

Le développement des jeux sur Dreamcast était facilitée par le fait que par rapport à la Saturn, elle fonctionnait sur Windows CE, dans le but de faciliter le développement des jeux. De plus, le support des jeux était le GD-Rom, une norme de disque qui permettait de stocker 1,2 Go de données et permettait une plus grande vitesse de lecture que le CD-Rom. Techniquement, la Dreamcast était basée sur la même architecture que les bornes d’arcade « Naomi » de l’époque.

Sega souhaitait avec sa Dreamcast proposer au grand public une réelle alternative à la PlayStation et devancer en même temps la sortie de la PS2 réputée plus puissante, mais qui s’est avérée l’être beaucoup moins.

Malheureusement pour Sega, sa console n’a pas remporté le succès qu’elle méritait. Les raisons restent floues concernant cet échec. Peut-être est-ce du au piratage des jeux qui étaient relativement facile ? Peut-être est-ce du au faible nombre de jeux sortis bien que la qualité était très souvent au rendez-vous ?

Pour finir, la Dreamcast est une console dont on se souviendra longtemps, elle marque une étape décisive dans le développement de Sega. Depuis, Sega s’est entièrement focalisé sur le développement de jeux et a arrêté de produire des machines. Elle aurait pu être celle qui allait ressusciter Sega après l’échec de la Saturn… au final, elle restera celle qui a enterré et anéanti tout espoir de revoir pour nous une éventuelle nouvelle Megadrive

Je n’ai pas parlé des jeux car je pense qu’il faut laisser les lecteurs interagir avec ce blog ! grey La mythique Dreamcast aurait fêté ses 10 ans

Quels étaient pour vous les jeux sur Dreamcast qui resteront à jamais gravés dans votre mémoire ?

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Mots-clefs : Catégories : article, games
7 commentaires

>>Quels étaient pour vous les jeux sur Dreamcast qui resteront à jamais gravés dans votre mémoire ?

De très loin le mythique SHENMUE !

OLB (le 16 octobre 2009)  - #1

Ah SoulCalibur quelle claque a l’époque, j’y ait joué pendant des mois !

Reaves (le 17 octobre 2009)  - #2

Metropolis Street Racing: Londres, Tokyo et San Fransisco avaient été entière modélisées. C’était révolutionnaire à l’époque et le comportement des bagnoles étaient à mi-chemin pour réconcilier le conducteur arcade et le simulation.

_rem (le 6 novembre 2009)  - #3

Oui Shenmue 1 et 2, quel bonheur !
Et puis il y en a pas mal d’autres :

- Rez, le shoot’em up avec sa musique addictive qui évolue suivant la progression.
- Ikaruga, autre shoot magnifique
- Samba de amigo avec ses maracas pour des soirées bien animées :)
- Virtua Tennis 2
- Les Capcom vs SNK …

Vraiment une bonne console d’arcade avec un niveau de perf tellement élevé pour l’époque (avec la neo-geo, plutôt inabordable pour le commun ds mortels avec ses jeux à 2000 francs) qu’elle a contribué à la lente desertion des bornes d’arcade, les pièces de 10 balles se faisant de plus en plus rares dans les monayeurs …
Tiens ca m’a donné envie de la rebrancher ;-)

Guib

Guib (le 9 novembre 2009)  - #4

A 2000% virutal tennis en mode 4 joueurs ! Des parties de folies !

Console encore fonctionnelle mais plus de cd….
Ca me déprime!

lamentin (le 30 novembre 2009)  - #5

Perso j’en ai 3 (de dreamcast ) ,faut faire du stock on s’est jamais .
Les 24 H du Mans ! Quel claque ce jeux .
La liste risque d’étre trés lonque donc je reste sur un seul choix.
VIVA SEGA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

lipo (le 14 février 2013)  - #6

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.