« Article précédent : Article suivant : »

Test et comparatif du GPS TomTom pour iPhone

Par 7 sept, 2009

TomTom a sorti sur l’AppStore il y a quelques jours son logiciel de navigation GPS pour iPhone, qui se place en concurrence directe de Navigon, l’autre logiciel de navigation que j’ai eu le loisir de tester précédemment. Le logiciel fonctionne impeccablement et se montre très efficace, mais n’est cependant pas exempt de défaut…

grey Test et comparatif du GPS TomTom pour iPhone

Pour faire suite à mon premier article sur les GPS pour iPhone et à vos commentaires, faisons le point des logiciels qui existent actuellement pour iPhone. Commençons par les payants à télécharger sur l’AppStore :

  • Telenav n’est disponible qu’aux US pour le moment, mais c’est un moindre mal étant donné que sa valeur ajoutée face à TomTom ou Navigon n’est que très faible. De plus, l’appli nécessite un abonnement de 10$ par mois et un forfait mobile Internet…
  • Navigon MobileNavigator dont j’ai précédemment venté les vertus en tant que premier vrai GPS pour iPhone
  • TomTom, que je vous présente ici

Ensuite, il y a les gratuits à installer sur iPhones jailbreakés :

  • xGPS, que je vous présentais ici, nécessite une connexion Internet mobile ou un pré-téléchargement des cartes (fastidieux et lourd en taille) mais a le mérite d’être gratuit
  • D’autres systèmes existent, tels que NavIt (site officiel) ou Ida (disponible sur Cydia) mais je ne les ai pas testés. Je serais toutefois intéressé d’avoir des avis sur eux.

De tout ce qui existe donc, Tomtom pour iPhone est un excellent choix pour qui veut un logiciel de GPS simple, rapide et efficace. Voyons maintenant quelle place il occupe face à Navigon.

Test comparatif iPhone / Navigon

Aspect graphique

Les cartes, tirées du fournisseur TeleAtlas, sont représentées en 3D, par défaut, mais il est également possible de switcher en mode 2D orienté vers le nord ou pas. Globalement, ce qui choque au départ, ce sont les couleurs, pas très jolies mais un petit tour dans les options permet de modifier le jeu de couleurs utilisé. Personnellement, j’ai opté pour le thème Sydney. Il est d’ailleurs possible de modifier le jeu de couleurs pour le mode jour et le mode nuit.

Il faut noter que contrairement à Navigon, les routes ne sont pas lissées, et leur aspect cubique est un peu repoussant au départ. L’intégration des PI (points d’intérêt) est personnalisable, mais on ne retrouve pas les logos de marque (Mac Do, Peugeot, etc.) que je trouvais assez joli sur Navigon. En bref, le point fort du GPS n’est pas son esthétique.

grey Test et comparatif du GPS TomTom pour iPhone

Graphiquement, TomTom est correct mais n'impressionne pas beaucoup. On notera cependant la richesse des infos présentes.

Recherche d’itinéraire

Je n’ai rien à reprocher à la recherche d’adresse qui est classique et assez intuitive. On recherche par pays, puis ville, rue et numéro de rue. La recherche va s’ajouter dans les destinations récentes. Les critères de recherche précédents sont ensuite pré-sélectionnés lors des saisies suivantes.

Ensuite, une fois l’adresse saisie, la recherche d’itinéraire est rapide. De plus, plusieurs fonctions de recherche d’itinéraire alternatif sont disponibles. Il est ainsi possible d’éviter un barrage routier à une certaine distance, de contourner une rue ou un point de passage difficile d’accès, de revenir à l’itinéraire par défaut, etc.

A noter que l’itinéraire trouvé par défaut est généralement plus rapide (en temps) que celui calculé par Navigon. Ceci est probablement dû à la présence de la technologie « IQ Route » qui, apparemment, calcule le meilleur itinéraire en fonction de l’expérience des utilisateurs. Cette technologie donne à TomTom un avantage indéniable pour la recherche d’itinéraire urbain.

grey Test et comparatif du GPS TomTom pour iPhone

Navigon a un rendu graphique un peu plus sympa (logos, routes lissées, ciel,...)

Navigation en temps réel

Pour ce qui est de la navigation, à proprement parler, elle est claire mais moins jolie (voir ci-dessus) et précise que celle de Navigon.

En effet, pour la conduite sur autoroute, lorsque de nombreux embranchements se profilent devant nous, les indications de TomTom ne sont pas assez claires : « à 200 mètres, prenez la sortie à droite » quand devant nous, on a 6 voies, 2 sorties à droite dont une pas tout de suite et une dans 500 mètres, on aimerait mieux avoir le panneau de direction à suivre… Et justement à ce sujet, Navigon s’en sort à merveille puisqu’il retranscrit presqu’à l’identique les panneaux autoroutiers et indique avec une flèche claire où se positionner sur nos 6 voies…

En terme de positionnement sur les voies autoroutières et l’indication des sorties à prendre, Navigon fait des merveilles là où TomTom a de grosses lacunes.

Par contre, ce qui est appréciable sur ce TomTom, c’est que tous les indicateurs utiles sont affichés simultanément : vitesse réelle, temps jusqu’à destination, heure d’arrivée, kilométrage restant, vitesse limite là où Navigon nécessite de switcher de l’un à l’autre en appuyant sur l’écran.

Enfin, le dernier point et pas des moindres : TomTom pour iPhone embarque une carte des radars fixes et nous avertit clairement lorsque l’on arrive, dans le bon sens, à proximité de l’un d’eux.

Autres fonctionnalités

Les autres fonctions notables sont équivalentes à celles de Navigon : profil d’itinéraire (voiture, à pied, vélo, etc.), points d’intérêt (resto, musées, station essence, etc.) avec un léger avantage sur ce point pour TomTom qui référence également les points de vue et un peu plus d’établissements.

On notera juste que la voix de guidage sur TomTom est sélectionnable dans une liste impressionnante (sexe/langue) et de meilleure qualité : le son crachote à un haut niveau pour Navigon.

Le petit détail qui tue : vous pouvez écouter de la musique avec votre iPhone durant la navigation ! Je pense que c’est surtout réservé à ceux qui disposent d’une connexion BlueTooth sur leur autoradio… Si une indication routière apparait, TomTom met la musique en pause pour « prendre la parole » tandis que Navigon parle par-dessus (cela reste cependant compréhensible).

Conclusion

Il est assez clair, avec l’expérience, que les 2 GPS sont excellents et quasi-équivalents mais présentent chacun leurs forces et faiblesses.

TomTomNavigon
PrixFrance 69.99 euros
Europe 99.99 euros
Idem
Aspect graphiquePas terrible, le thème de couleurs criard par défaut peut être adaptéAgréable, de plus, les courbes des routes sont lissées
NavigationPlus adapté à la ville (IQ Route, radar, itinéraire bis...)Plus adapté à l'autoroute (positionnement sur les voies, indications des sorties)

Je conseillerai davantage TomTom à ceux qui circulent beaucoup en ville et ne sont pas trop exigeants au niveau du graphisme tandis que Navigon, malgré son manque de fonctionnalité de recherche d’itinéraire « bis », se positionnerait plutôt comme l’ami des autoroutiers

Pour finir, il n’y a pas de grand gagnant de ce comparatif, les 2 systèmes de GPS sont franchement excellents d’après moi. On ne peut même pas les départager au niveau de leurs performances car elles sont très bonnes sur les 2 avec un iPhone 3GS. Le temps de boot est inférieur à 10 secondes, la recherche d’itinéraire quasi instantanée ou raisonnable pour un trajet long et la fluidité de l’ensemble est très appréciable.

Après, si vous devez absolument choisir, je ne peux que vous conseiller de prendre celui qui correspond le plus à votre profil d’automobiliste : plutôt ville ou plutôt autoroute. Bonne route à tous !

http://www.geekeries.com/2009/06/18/quel-gps-pour-liphone-tomtom-ou-xgps/

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Mots-clefs :, , , , Catégories : article, high-tech, logiciel
Trackbacks & Pingbacks
3 commentaires

Moi j’utilise google maps, c’est pas aussi bien qu’un vrai navigateur gps mais ça suffit amplement… Le seul souci, c’est qu’il te cause pas donc il faut régulièrement regarder l’écran pour voir où tu es sur la carte.

Olivier (le 11 septembre 2009)  - #1

vraiment de très bon commentaires pour cette comparaison..je reviendrai vis à vis de google maps qu’il peut effectivement faire l’affaire (c’est free c’est vrai, mais pas pratique de toucher l’iphone sans prendre le risque de…)
pour 50 euros Tomtom et Navigon je pense qu’une amende est à éviter..

hay (le 23 août 2010)  - #2

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.