« Article précédent : Article suivant : »

L’OpenJDK 6 certifié Sun implementation compliant

Par 25 juin, 2008

L’OpenJDK est une version libre du langage de programmation JAVA tel que défini par le Java Community Process (JCP). La dernière version 6 vient de passer les rigoureuses qualifications du Java Test Compatibility Kit ; plus de 1 million de lignes de code éprouvées par 80 000 tests, c’est donc officiel : l’OpenJDK 6 devient une implémentation libre et conforme aux spécifications JAVA 6 de Sun Microsystems.

grey LOpenJDK 6 certifié Sun implementation compliant

Cela aura pris un certain temps, mais Sun a su tenir sa promesse en libérant petit à petit son « précieux » en commençant par son compilateur JavaC ainsi que sa machine virtuelle HotSpot.

Côté distribution GNU/Linux, Fedora 9 sera la première à inclure un JDK libre 100% conforme aux spécifications JAVA 6 grâce aux efforts des ingénieurs de Sun, RedHat et de la communauté Fedora. RedHat envisage aussi d’inclure OpenJDK dans la prochaine RHEL 5.3.

Le « Java trap » (piège java) dont avait parlé Richard Stallman en 2004 est donc définitivement enterré, pour rappel dans un article du 12 avril 2004 Stallman écrivait :

If your program is free software, it is basically ethical—but there is a trap you must be on guard for. Your program, though in itself free, may be restricted by non-free software that it depends on. Since the problem is most prominent today for Java programs, we call it the Java Trap.

« Si votre programme est un logiciel gratuit, c’est fondamentalement éthique (NDLR : traduction approximative icon smile LOpenJDK 6 certifié Sun implementation compliant ) – mais il y a un piège sur lequel vous devez être averti. Votre programme, malgré sa gratuité, peut être restreint par la partie logicielle non-gratuite dont il dépend. Comme il s’agit du problème le plus répandu dans les programmes Java, nous l’appelons le Piège Java. »

grey LOpenJDK 6 certifié Sun implementation compliant

A l’époque, les bibliothèques de base de JAVA ainsi que son compilateur étaient non-libres. Donc, il était impossible de ne pas dépendre d’eux. Le deuxième jour de la conférence JavaOne 2006 Rich Green, Vice président exécutif de la division logicielle de Sun Microsystems, rétorquait :

It’s Not a Question of Whether, but a Question of How.

« Ce n’est Pas une Question de Savoir Si, mais une Question de savoir Comment. »

C’est maintenant chose faite avec JAVA, à quand une version 100% libre de .Net par Microsoft ? icon wink LOpenJDK 6 certifié Sun implementation compliant

Site web : OpenJDK

Source : linuxfr, wikipedia

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez sûrement aussi...

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Mots-clefs :, , , , , , , , , Catégories : article, logiciel
Aucun commentaire

Pas encore de commentaire.


Merci de laisser un commentaire !

(obligatoire)

(obligatoire)