« Article précédent : Article suivant : »

Pourquoi l’armée américaine a détruit le satellite USA 193 ?

Par 22 fév, 2008

Il existait un satellite – militaire – répondant au nom de USA 193 qui aurait échappé au contrôle de l’armée américaine. Celui-ci vient d’être détruit par un missile orbital.

grey Pourquoi larmée américaine a détruit le satellite USA 193 ?

Le satellite USA 193 (Norad 29651) a été lancé le 14 décembre 2006 à 21 h 00 TU depuis la base de Vandenberg (Californie) par une fusée Delta 7920, rejoignant une orbite de 354 x 376 kilomètres inclinée à 58,50 degrés décrite en 91,83 minutes. Mais quelques semaines après sa mise à poste, les militaires annonçaient que toute liaison était pratiquement perdue avec le satellite, et la mission considérée comme un échec. Son objectif n’a jamais été rendu public.
[...]
Il y a quelques jours, à la surprise générale, l’armée américaine annonçait son intention de détruire le satellite par un tir de missile dès qu’il aurait atteint l’altitude de 200 kilomètres, prétextant le danger représenté par l’hydrazine (500 kg selon certaines sources, une tonne selon d’autres) contenu dans ses réservoirs et le risque d’intoxication représenté pour les populations.

A 3 h 26 TU, un missile tactique de type SM-3 a été tiré depuis le USS Lake Erie, un croiseur de 10.000 tonnes appartenant à la classe Ticonderoga stationné dans l’Océan Pacifique. Quatre minutes plus tard, le satellite était atteint et détruit alors qu’il se trouvait à 247 kilomètres d’altitude.

(Futura Sciences)

Sur le plan international, [le tir] envoie un signal sur la détermination des États-Unis à appliquer la doctrine de «domination spatiale», avalisée par George Bush en 2006. Sur le versant national, ce tir vient justifier les énormes crédits accordés à la Missile Defense Agency (MDA) , quelque 10 milliards de dollars par an. En revanche, un échec aura it été fâcheux, à quelques mois de l’arrivée d’une nouvelle administration à la Maison-Blanche.

(Le Figaro)

La raison de sa destruction anticipée, par lancement de missile, est la grande inconnue de cette affaire. Le danger pour les populations est raisonnablement écarté assez rapidement. Il s’agirait plutôt d’une démonstration de force USA / Chine / Russie, ou encore de préserver le secret militaire sur ce satellite-espion nouvelle génération.

Votre avis ?

 

Vous devriez nous suivre sur Twitter ici et rejoindre notre groupe sur Facebook ici.

Mots-clefs :, , , , , , , , , Catégories : high-tech, news
4 commentaires

Merci « anonyme » pour cet article très intéressant, à lire pour tout ceux/celles qui s’intéresserait au sujet ;)

M-L (le 22 février 2008)  - #2

La moindre des choses seraient de faire un lien vers les sites que tu cites…

Anonyme (le 23 février 2008)  - #3

C’est fou ça… Pour une fois qu’on ne met pas le lien direct (alors que c’est le cas de chacun des articles), il y a quelqu’un qui ne s’identifie même pas qui nous en fait la remarque…

Soso (le 23 février 2008)  - #4

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.